école privée demande paiement intégrale frais

Signaler
-
 Edwardd -
Bonjour,

J'ai quitté mon école privée au bout de 2 semaines de scolarité. Elle me demande le paiement de l'intégralité de l'année. Sachant que les frais d'inscription pour l'année avoisinaient les 2000 euros pour une inscription sur parcoursup (je n'ai jamais vu une école demander autant) (7 jours pour se rétracter). Je me suis renseigné sur internet au sujet des clauses abusives. Pensez-vous que je dois engager des procédures ? J'ai dejà essayé de negocier à l'amiable. Je suis perdu et je ne veux pas payer les frais de scolarité (7400 euros, les frais inscriptions compris). Je leur reproche un programme non détaillé (que les grandes lignes), des frais d'inscription ne permettant pas de se désister meme après les 7 jours (vu que je perds les 2000 euros) et d'autres petites choses. Notamment que nous étions plus que prévu dans la formation et que cela ne risque pas d'impacter leur trésorerie.


Cordialement,
Edward

1 réponse

Bonjour,

Relisez votre contrat. Mais cela semble assez logique : l'école à des frais, et aura les même si vous quittez l'établissement. D'autant plus que vous avez du coup pris une place qui ne pourra être donné à quelqu'un d'autre.
Au vu des fais d'inscription abusif on ne veut pas perdre 2000 euros même si on trouve un autre établissement. De plus, on était plus que prévu dans la formation (donc aucun impact sur la trésorerie). Je sais bien que c'est logique et je leur ai dit dès le départ. Cependant, cela reste abusif pour si peu de temps de scolarité dans leur établissement. Pour moi je trouve que ce n'est pas assez juste.
> Edwardd
"Pour moi je trouve que ce n'est pas assez juste." Cela n'a aucun impact sur la législation. Vous connaissez la situation avant d'y aller, si vous ne voulez pas payer les frais il suffit de ne pas s'inscrire pour cette école. Personne ne vous a pris en traître, toutes les conditions sont connues à l'avance. Quelle est cette établissement ?
> Komar
C'est pas que je ne voulais pas payer les frais. C'est juste que je trouve cela injuste de demander l'intégralité de l'année scolaire pour si peu de temps au sein de l'établissement et même si j'ai lu et signé le contrat, je trouve cela abusif. Après je comprends bien que l'établissement se prémunit des abandons intempestif, cependant dans l'histoire il y a des perdants, car par exemple du coté de l'étudiant, il ne connait pas en détails le programme , la qualité des intervenants, peut se tromper dans son orientation... Souvent on contracte un prêt et c'est le cas pour moi. Ce n'est pas équitable d'avoir la possibilité d'insérer des clauses de ce type. Les deux parties devrait pouvoir s'en sortir convenablement.
Dossier à la une