CARDIF assurances vie : problème au rachat

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 17 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2019
-
Bonjour,

Je viens de procéder au rachat total de mon contrat d'assurance vie CARDIF et je voulais vous faire partager mon expérience :


En consultant le site de CARDIF, je viens de voir que le contrat avait été racheté à hauteur de 98 636,97 euros à la date du 15/05/2019.



Je ne vous cache pas que je suis très surpris : j'ai envoyé ma lettre demandant le rachat total le 18/04/2019 et le recommandé a été réceptionné par CARDIF le 19/04/2019. Le contrat était alors valorisé à hauteur de 100 000 euros (100 076,80 euros le 23/04/2019) D'ailleurs, le contrat a été valorisé autour de 100 000 euros jusqu'au 03/05/2019.



Je constate que la date de valeur retenue pour le rachat par CARDIF pour les unités de comptes est le 13/05/2019, alors que les marchés ont connu une correction de près de 5% qui a commencé le 03/05/2019. S'agit-il d'un mauvais "hasard" ?



Pourquoi la date de valeur retenue pour les unités de compte est-elle si éloignée de la date de réception de la lettre demandant le rachat ?



Je constate également qu'après la réception de la lettre demandant le rachat, CARDIF a continué à prélever les frais sur les unités de comptes, la date retenue pour le nombre de parts est le 15/05/2019.



Dans le contrat il est mentionné "Si CARDIF se trouve dans l'impossibilité de vendre un des actifs concerné par le rachat (par exemple en cas d'absence de cotation ou de liquidité), la prise d'effet du rachat est repoussée du nombre de jours nécessaires pour la vente de tous les actifs" Tout cela est bien opaque et permet à CARDIF de racheter à son "meilleur prix" dans le délais légal des deux mois pour la remise de fonds ?



Je comprends que CARDIF puisse prendre quelques semaines ou même deux mois pour restituer les fonds, mais je ne comprends pas :



1 Que la date de valeur choisie intervienne presque un mois après la réception de la lettre de demande de rachat. La date de valeur ne devrait-elle pas être beaucoup plus proche de la date de réception de la lettre ?



2 Que CARDIF continue à prélever des frais sur les unités de compte après la réception de la lettre de demande de rachat. La date du nombre de parts retenues ne devrait-elle pas être beaucoup plus proche de la date de réception de la lettre ?

Je précise que j'ai d'autres contrats d'assurance vie dans d'autres compagnie et que les délais des arbitrages, des versements et des rachats sont bien plus courts et surtout avec des dates de valeur des unités de compte bien plus proches des opérations ordonnées !

Comment acceptez une telle situation quand on connaît la volatilité actuelle des marchés ?! CARDIF valorise les unités de compte un mois après la réception de l'ordre de rachat ! En résumé quand vous passez votre ordre le contrat est valorisé à 100 000 euros et quand il est exécuté il est à 98 500 euros ! Et encore ! Heureusement pour moi que ce contrat ne comprenait que 40 % d'unités de comptes ! Sinon j'aurais pris une correction de près de 5000 euros ! à l'ère du numérique, je ne comprends pas cette situation.

J'ai pris contact avec le service client de CARDIF et j'attends leur réponse avec impatience. Si je ne suis pas satisfait, je saisirai le médiateur des assurances et je n'exclue pas d'intenter une action en justice par la suite si la médiation échoue.


Je précise que ma lettre de rachat total comprenait la totalité des documents prévus par le contrat ! La lettre a été envoyée en AR avec toute les pièces prévue par la loi !


Si quelqu'un a des éléments de réponse par rapport à ma situation, je suis preneur.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant de l'évolution de mon litige.

En vous remerciant d'avoir pris le temps de me lire.

Bien cordialement.