Mon ex me parle de vengeance, j’ai peur qu’il m’enleve Mon bébé

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 12 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2019
-
Bonjour,
Je suis une maman d’une petite fille de 4 mois. Je me suis séparé avec mon ex j’etais à 3 mois de grossesse. Ce dernier s’est débrouillé pour me mettre dehors pretextant que c’est son chez lui étant donné que c’est lui qui payer le loyer. Je précise que je ne suis pas française donc très peu de famille proche en France. J’ai donc quittée la ville et je suis parti chez une cousine qui a accepté de m’accueillir. Quelques jours après j’ai rompu la poche des eaux et fut admise aux urgences. J’ai passé quasiment toute ma grossesse à l’hopital. Mon ex était au courant de tout ce qui s’est passé car ma cousine l’a contacter pour le proposer de me compter dans sa mutuelle étant donnée que j’avais que la secu. Chose qu’il a refuser de faire. Je ne pouvais pas demander la cmu car étant séparé nous étions quand même pacser. Je tiens à préciser pour ceux qui vont essayer de me juger que notre enfant on l’a voulu tous les deux. Cela faisait 5 ans qu’on était ensemble et 3 ans qu’il me reprocher de ne pas vouloir d’enfant. A l’epoque J’etais Encore étudiante donc je ne pouvais pas concilier étude et bébé.
Donc je revient au récit, j’ai donc vécu ma grossesse toute seule dans ma chambre d’hopital Puis ensuite alité à la maison avec la sage femme qui passait me voir 3 fois par semaine. Cela a été dur car c’était dans ces moments que j’avais besoin du père de ma fille. J’avais tellement peur de perdre le bébé. Une rupture de la poche des eaux à 3 mois c’est pas du tout anodin. Lui ça n’avait pas l’air de l’inquieter plus que ça, il appelait même pas pour demander des nouvelles. (C’est après que j’ai apprit qu’il m’as quitter pour une collègue de travail) Mais il se vantait partout qu’il allait bien s’occuper de sa fille. Une date de l’accouchement est alors fixé, mes proches me convainc de l’appeler pour lui dire au cas où il veut venir à l’accouchement. Je lui envoie un texto auquel j’ai une réponse deux jours après spécifiant le prénom qu’il veut donner à sa fille et qu’il veut une photo. J’ai oublié que durant ma grossesse il a envoyé une reconnaissance par courrier. Je ne répond pas à son message. Les femmes qui ont accoucher par déclenchement le comprendront. Le lendemain après la procédure de déclenchement j’avais pas encore accouché et cela faisait 16h d’affiler que je ressentait des douleurs inimaginables. Je ne réagissait même pas à la péridurale. Et pendant ces horribles moment, le mec a le toupet de m’ecrire après 6 mois d’abscence, me réclamant une photo et imposant un prénom. Omettant de demander si tout va bien. C’est le lendemain que je lui répond lui disant très clairement de venir prendre la photo lui même. C’est deux jours après l’accouchement, que je me rend moi même à la mairie pour déclarer la naissance de ma famille. Et même maintenant en y repensant j’ai les larmes aux yeux. Les puéricultrices m’ont garder bébé, je me suis donc rendu à la mairie. J’arriver à peine à marcher. Mais il le fallait car j’avais personnes et le délai et court. A la mairie, ils n’ont pas accepté que mon bébé porte mon nom car il a été reconnu par son père. C’est inadmissible. Même porter nos deux noms c’etait Impossible. J’ai fondu en larme devant la dame. 6 mois de grossesse à risque que j’ai du endurer toute seule. Et j’avais pas le droit de donner mon nom à mon enfant sans l’autorisation du père. Mais son nom à ce dernier si avec ou sans ma permission. La dame a du me passer un bon paquet de mouchoir tellement je pleurer. J’ai du évacuer tout le stresse et la tristesse cumuler durant ma grossesse à ce moment là. Pour abréger car je commence à être longue, mon bébé à 4 mois maintenant et son père n’est toujours pas venu le voir malgré mes relances pour qu’il le fasse. Il ne subvient pas non plus à ces besoins. Je ne travail pas mais lui il travail, j’ai peur qu’en saisissant le juge, mon ex demande la garde et qu’on la lui accorde. J’ai peur qu’on me sépare de mon bébé qu’on j’ai eu tellement du mal à avoir.
Mon ex m’as contacter en sms 2 mois après l’accouchement s’excusant, me disant qu’il voulait être auprès de moi et son enfant. C’etait evident ça n’avait pas marcher avec la fille pour laquelle il m’as quitter et il espérer que je le reprenne. Après ce qu’il m’as fait endurer et ce que j’ai dû endurer toute seule je l’aimer plus. Je ressens plus rien pour lui, ni déception, ni colère juste de l’indifference. Donc je lui ai repondit que c’etait trop tard que je ne l’aimais plus. Plus tard je lui explique que c’est par contre pas trop tard pour sa fille. Qu’il peut toujours être son père s’il le souhaite. Qu’il devait venir le voir et participer à ses besoin comme moi je l’ai fait toute seule jusqu’ici. Mais en refusant de me remettre avec lui c’est comme si j’ai déclencher une guerre . Aujourd’hui je reçois des menaces de mon ex me parlant de vengeance. Il me jure de me faire payer. J’ai peur qu’il essaye de me retirer la garde de mon fils. Et vue que je suis étrangère, j’aimerai partir quelques temps en vacances pour que mes parents puisse voir le bébé, j’ai peur qu’on ne me laisse pas quitter le territoire vue qu’apperement il faut l’autorisation du père. Et ce dernier se ferait une joie de me la refuser. Et comment faire pour que mon enfant porte mon nom, si possible accoler à celui du père?
Quelqu’un a une idée des procédures à suivre pour toutes ses questions?

Merci d’avance