Le decret

sonia baba - 10 août 2017 à 13:15 - Dernière réponse :  Géné
- 10 août 2017 à 18:41
Bonjour, merci pour la reponse je serai trea reconnaissance de votre aide voila il est nee en1857 oui son decret est 3883 du 26.03 1906 jai trouver se decret son filae les decret je crois que je les trouver parazare oui tu as raispn personne a fait les demarcge je suis la 1er il est inscrit sur les ponsion militaire je precise aribi bouziane ben kaddour bonne journne et mille merci de ton aide
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

C1C3R0N 46 Messages postés mercredi 9 août 2017Date d'inscription 14 septembre 2017 Dernière intervention - 10 août 2017 à 16:32
0
Utile
Bonjour sonia baba,

Malheureusement il sera un peu difficile de vous répondre.

Pourriez-vous demander à une personne d'écrire avec vous ce message dans un soucis de compréhension ?

Bonne continuation.
Commenter la réponse de C1C3R0N
0
Utile
Bonjour

Vous avez déjà posté ici et sur Filae sans succès depuis des années, vous ne donnez aucun autre renseignement susceptible de faire avancer.

Si vous ne trouvez rien, il faut trouver un volontaire sur main tendues de filae qui veut bien aller voir les tables du JO entre 1905 et son décès et la liste des naturalisés, au caran..
Mais il faudra avoir plus de renseignements date lieu naissance exact, nom des parents, du conjoint ou des enfants.


Votre aïeul ne peut pas être pas né en 1857, mais plutôt dans les années 1828, si on part du principe qu'il a été recruté à 20 ans.
En vertu du décret du 28 septembre 1905 sur rapport du Ministère de la guerre, il a été attribué à 45 officiers, dont votre aïeul, une pension de retraite, en tant que lieutenant de 2 500 F de l'époque, avec jouissance en date du 15/09/1905, avec 57 ans 2 mois et 27 jours de service.
JORF du 16/9/1905 N° 281

Il est par ailleurs affecté dans les régiments de tirailleurs indigènes.
Les officiers ont le statut indigène.


Il n'y a aucune trace du décret de naturalisation dans le JO comme vous invoquez.
Le JO du 26/3/1906 ne fait qu'état de son remplacement suite à sa retraite et désigne son successeur au grade de sous lieutenant par décision ministérielle.

Il n'y a aucun carnet militaire dans le registre de matricules militaires, ni acte de naissance, dans les archives numérisées, c'est trop ancien par rapport à la mise en place de l'état civil.

Tous les décrets n'ont pas été publiés, tous les journaux officiels conservés.


Notez que le nom de votre aïeul doit s'écrire ainsi pour l'administration française et pour les bénévoles aussi, ce qui est très important pour faire des recherches sans confusion de personnes, vu qu'il est de tradition d'être désigné du prénom du père.

ARIBI (Bouziane ben Kaddour)

ARIBI : son nom de famille en majuscules
Commenter la réponse de Géné
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une