Travail Samedi/Dimanche non rémunérés par l'entreprise.

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 8 janvier 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
8 janvier 2017
-
Bonjour,

Je suis employée en CDI depuis dans une TPE soumise à la convention collective des bureaux d'études. Je suis la seule salariée, au 35h, rémunérée au Smic.

Embauchée en Mai, j'ai travaillé 2 week-ends (donc 2 samedis et 2 dimanches) sur des salons professionnels. Mon supérieur et le PDG m'ont donc dit que j'aurais une compensation en jours de repos pour ce travail.

Pour le premier week-end (en septembre) j'ai pu prendre 2 jours de repos, non consécutifs, en novembre.
Pour le second week-end, j'allais annoncer les 2 jours que je souhaitais prendre, lorsque mon supérieur m'a annoncé que nous serions fermé entre le 23 et le 1er Janvier 2017, et qu'il "m'offrait" ces jours là.
Je ne sais pas encore si une partie de ces jours seront déduits de mes congés payés acquis entre mai et décembre 2016... J'attends mon bulletin de Janvier 2017.

Je précise que je n'ai pas été payée pour ces 2 week-end supplémentaires, puisque mon supérieur m'a indiqué que j'étais :
- soit payée comme 4 jours "normaux",
- soit compensée par 4 jours de repos.
Et il a précisé que ça l'arrangerais de me mettre en repos, plutôt que de me payer, car nous sommes une jeune entreprise qui se lance, donc sans grands moyens.

Comme c'est mon premier CDI et que je n'ai jamais eu à faire à cette situation avant, je voulais savoir si c'était légal ou non. J'ai lu dans ma convention collective qu'un dimanche travaillé est rémunéré avec une majoration de 100% indépendamment des heures supplémentaires.
Mais je ne suis déjà pas rémunérée pour mes heures supplémentaires...

Du coup, peut-il vraiment m'imposer des jours de repos plutôt que de me payer pour ces jours là, sous prétexte que ça l'arrange, ou que l'on a pas le budget pour ?
Comme je suis à nouveau amenée à travailler un week-end ce mois-ci, j'aimerais savoir ce à quoi j'ai vraiment le droit cette fois.

Merci beaucoup de votre aide !