Retour France (sans emploi) 2 mois avant départ différent pays

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 6 juillet 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juillet 2016
-
Bonjour,

Etant dans une situation un peu particulière, je me permets de poster ici en espérant que vos bons conseils pourront m'éclairer.

Je travaille depuis cinq ans au Japon et mon contrat se terminant dans quelques semaines, j'ai décidé de partir à l'aventure dans un autre pays : l'Australie (en working holiday). Mais avant cela, je passerai deux mois en France pour profiter de l'été avec mes amis et ma famille.

Problème : je ne serai plus couvert par la sécurité sociale japonaise (expire le dernier jour de mon contrat) et je ne sais pas comment être couvert pendant mes deux mois en France. J'ai d'abord pensé à l'assurance de ma carte bancaire en achetant le billet d'avion, mais comment c'est une carte française, je ne suis apparemment pas couvert pour un séjour en France. Il semble que l'adhésion à la CMU requière une attestation sur l'honneur certifiant que je serai en France plus de trois mois, ce qui ne sera pas le cas. (quels sont les possibles conséquences si je ne respecte pas cette attestation ?). Ma mère est en train de se renseigner pour voir si je peux être rattaché à sa sécu (29 ans, sans emploi).

Mon retour est dans trois semaines et je me rends seulement compte maintenant que cela risque de poser pas mal de problèmes... J'aurais dû m'y prendre bien plus tôt. Je découvre seulement maintenant ce qu'est la Caisse des Français à l'Etranger et je suis un peu confus au milieu de toutes ces informations.

J'aimerais donc avoir vos avis sur plusieurs points :
- Quel est selon vous le moyen le plus simple d'être couvert pendant ces deux mois ? (Prendre une assurance privé et payante ne me dérange pas).
- Je partirai en Australie en Octobre et je dois commencer à réfléchir à l'assurance. Je pensais prendre une assurance privée du genre AFSE. Est-ce suffisant ?

En espérant que vous pourrez m'éclairer, je vous remercie d'avance pour votre attention.

Cordialement,

Amrath
Dossier à la une