La banque postale cloture mon livret A sans aucune explications.

grandparc Messages postés 2 Date d'inscription samedi 29 juin 2013 Statut Membre Dernière intervention 31 mars 2014 - 29 juin 2013 à 18:12
Je possède un livret A à la banque postale depuis deux mille un.
Je viens de recevoir un recommandé ou ils m'informent qu'il clôture celui ci sans me donner d'explications. Ainsi je souhaiterais savoir si celle ci en a les droit du moment que mon livret fonctionne régulièrement et na connu aucun incident (d'ailleurs je ne vois pas comment on pourrais avoir des incidents sur un livret).
Cependant coté CCP c'est différent. J ai ouvert un compte chez eux en deux mille dix.
En août de cette même année j'avais dépassais le montant de mon découvert autorisé mais comme j'attendais une rentrée je n'étais pas inquiet. Toutefois alors que je faisais une provision au compte le mardi après midi de mille euro un chèque de dix sept euro fût rejeté dans la nuit du mardi au mercredi alors que la semaine précédente une employée du centre financier de Bordeaux Bonnac m'avait assuré que celui ci passerait si mon compte était créditeur le mardi suivant. Quand je les aient appeler pour contester, il me fut répondu:" Ce n'est pas de notre faute vous n'aviez qu'à approvisionner votre compte plus tôt, vous n'avez fait que rembourser ce que vous devez à la banque postale, trop tard me dît en ricanant la conseillère que j'avais au téléphone celle ci me raccrochant.
Suite à cet incident, qui à était régularisé le jour même je fut cependant mis en interdiction bancaire, et bien que celle ci et été levé quelques jours après ça à fait que du moment que j'avais été mis en interdiction bancaire j'étais pour la banque postale considéré comme client à risque et donc mon autorisation de découvert me fut supprimé.
Au mois de Janvier deux mille douze j'eu une rentrée de 1700 euro et pour la même raison, un chèque de vingt trois euro fut rejeté la veille ou j approvisionnais le compte ce qui me mit une fois encore en interdiction bancaire toujours en raison des délais de traitement informatique. Ainsi, en l'espace de deux mois mon compte qui n'avait jamais dépassé les trente jours de découvert fatidique imposé. Celui-ci fut approvisionné de deux mille sept cent euro sans compter le montant de mes indemnités qui permirent à celui ci de rester dans la marge de manoeuvre si je puis dire.
Mais après ce dernier décalage tout me fut supprimé malgré que pour la seconde fois l'interdiction fût levée. Je protesta envers le responsable du service risque lequel me dît qu'il me comprenait mais qu'il ne pouvais rien faire si ce n'est que de m'accorder une autorisation de découvert de mille euro durant quinze jours. Alors que je lui demandais de me faire un prêt de mille euro afin que je puisse« remonter la pente » du moment que vous avez été fiché nous ne pouvons pas me dît celui-ci. Cela na fait que m'enfonçais un peut plus et là ! Pour de bon la banque postale ma fiché.
Depuis les comptes ont été fermé malgré mes nombreuses tentatives de compromis notamment le médiateur qui ma répondu qu'il n'avait pas pour vocation de s'immiscer dans les démêlés des clients pour l'octroi d'un prêt entre le centre financier. Et maintenant il décide de clôturer mon livret A
On t'il le droit d'harceler à ce point les clients.