Convention Syntec et heures supplémentaires

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 21 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2012
-
Bonjour,

Je suis actuellement développeur dans une PME de plus de 20 salariés (ETAM, position 3.1 coef 400) dépendant de la SYNTEC. A l'heure actuelle, tous mes collègues sont cadres (ingénieurs de formation), et d'après ce que j'ai compris, aucun forfait n'est spécifié dans leur contrat, par extension ils seraient donc au "forfait heures".

Nos semaines sont fixées à 37.5H, ce qui nous donne droit à 10.5 jours de RTT/an. Cependant, il nous arrive régulièrement de dépasser ces 37.5H, du fait des planning à tenir, qui sont toujours plus serrés les uns que les autres, sans que les "heures supplémentaires" soient formellement demandées par notre direction.

En ce qui me concerne, il me semble que j'ai deux options :

- Bénéficier des heures supplémentaires payés (125% pour les heures passé 37.5H, jusqu'à la 43ème heure incluse, 150% ensuite)
- Récupérer ces heures en repos

Mais théoriquement, il faudrait pour cela pouvoir justifier ces heures ... Or il n'existe aucun dispositif de contrôle des horaires de travail (pas de pointeuse donc) ! On remonte juste à notre directeur des opérations notre affectation mensuelle, en nombre de jours, sur les différents projets de l'entreprise. Mais j'ai tout de même pour habitude de noter mes horaires sur un calepin (ça vaut ce que ça vaut ...)

J'ai bien peur donc que toutes ces heures ne compte que pour la gloire. Mais dans l'hypothèse où ces heures supplémentaires soient explicitement demandées par la direction, même si l'on ne dispose pas de pointeuse, quelles sont les obligations de l'employeur vis à vis des heures supplémentaires déjà effectuées ? S'il souhaite nous faire bénéficier d'une compensation en repos, peut-on la refuser ?

Merci d'avance pour vos réponse.