Rechute accident de travail

Signaler
-
Bonjour,
Ma rechute en accident du travail du 15/05/2010 a été acceptée par le service contentieux et m'a été notifiée.
Suite à ma demande d'expertise quelques mois plus tard, l'expert a déjugé le médecin conseil et a décallé de 5 mois la consolidation en ma faveur. Une notification de la CPCAM m'a été adressée comme décision finale après expertise et consolidation, elle stipule :"selon l'avis de l'expert, nous considérons votre état comme consolidé avec sequelles indemnisable à compter du 15/11/2011."
Le service médical me convoque et 6 mois après la décision finale, j'apprends que le service médical n'accorde aucune séquelle indemnisable. D'autre part, le même service médical m'a accordé 3 mois avant des soins post consolidation et sur une durée de trois ans.Les mêmes pathologies reconnues en A.T et soins post consolidation, plus importantes que l'entorse cervicale bénigne déjà indemnisée lors de la première consilodation de février 2009. J'ai du mal à comprendre, qu'ayant été opéré deux fois, des lombaires et des cervicales avec des séquelles réélles autant fonctionnelle que neurologique, le médecin conseil n'a rien trouvé d'autre à dire que de parler d'un prétendu état antérieur à l'heure de l'indemnisation.
Ma question : que devient la décision finale de la CPCAM qui s'est engagé par écrit à m'indemniser mes séquelles ? Le tour de passe passe du service médical est arbitraire. Quel est votre avis. Par avance, je vous en remercie.
Dossier à la une