MON FILS DE 20ANS NE VEUT RIEN FAIRE [Résolu]

Signaler
-
 Mausy -
Bonjour,

Je suis tellement désarmée voir désperée devant l'attitude de mon fils que je ne sais plus quoi faire.
Descolarisé depuis l'âge de 16 ans, rien n'a pu le racadrer. Educateur, rappel a la loi, etc...

Le soucis est qu'il a touché à du canabis, ensuite l'alcool. Aujourd'hui loin de moi, son frère lui a tendu la amin, hélas 6 mois après il rechute, et ne veut rien faire...

Addic aux jeux vidéos, il ne va plus a ses cours, je vais donc le récupérer en décembre. J'avoue que j'ai envie de le mettre a la rue, mais mon coeur saigne...
Aidez-moi SVP
Que puiS-je tenter ?
MERCI

16 réponses

Foutez le dehors (-_-)
J'ai 22 ans, je suis en master, je travaille à côté 25h par semaine, pourtant j'ai des parents qui pourraient m'aider, alors débranchez sa connexion internet, dehors avec un cv et une lettre de motivation, il va sortir la tête de l'eau.

Les jeux vidéos j'y jouent beaucoup aussi, mais en aucun cas ça m'empêche de travailler.
Excusez moi de dire ça de façon brutale, mais vous êtes responsable, si à 16 ans il a été descolarisé, vous auriez dû l'obliger à faire une formation, même courte (cap, bep...) car là maintenant à part reprendre des études il pourra rien faire de sa vie.

Et oui aujourd'hui avec bac +5 on a du mal à trouver un emploi de téléconseiller, alors imaginez avec le cv de votre fils.

Coupez lui les vivre, comme ça plus d'alcool ni de drogue ni d'internet, il aura tout le temps de réfléchir à son avenir !
Messages postés
390
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2013
135
YES, c'est bien dit, bel exemple de courage et de ténacité.
Cordialement
100% d'accord avec SAY ( malheureusement )

bonjour : Il y a des métiers qui recrutent et on n'a pas besoin d'avoir BAC+5, entr'autres la boulangerie, et ça ne paie pas mal, et les conditions ne sont pas toujours des plus pénibles comme ça a pu l'être autrefois.

Les métiers du bâtiment, pas seulement la maçonnerie, mais le placo, la plomberie, le chauffage, couvreur si l'on n'a pas de vertige, et maintenant les sécurités sont obligatoires.

Le problème ce serait qu'il se rende compte qu'il peut gagner sa vie s'il se lève tous les matins comme tout le monde. N'y a-t-il pas quelqu'un d'autre dans la famille qui pourrait l'influencer positivement et vous aider..

Il a une mauvaise estime de lui, et il ne se croit pas capable, donc il faudrait qu'il change d'avis. Tout le monde est bon à quelque chose.

Et comme me disait un jeune éboueur : "je fais un travail qui n'est pas très ragoutant, mais je le fais bien, car j'ai la sécurité de l'emploi, et je suis content quand la paie tombe en fin de mois. C'est la récompense. Il est vrai qu'il sortait de la campagne où il avait vu ses parents travailler dur en n'ayant pas une vie très facile.

Il ne faut pas hésiter à faire des expériences dans plusieurs branches, par de l'intérim, c'est très instructif de voir plusieurs entreprises. Il faudrait que le goût lui vienne, en voyant l'exemple de quelqu'un qui s'en sort bien.
A l'age qu'il l'a c'est un peu tard pour réagir

"le bambou se plie jeune comme disent les chinois.

La seule personne à sauver aujourd'hui C'EST VOUS.!!!!
Messages postés
315
Date d'inscription
lundi 29 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2010
7
Il est clair que l'enfant qui a eu une vie facile aura tendance à agir de la sorte. Je ne sais pas de quelle maniere il a ete eduque mais je vous soupçonne d'etre un poil trop gentille... Peut etre etiez-vous maman poule ? Personnellement, avec un pere decede et une mere au rmi, je me devais de trouver un emploi pour survivre... c'est face à ses responsabilites que l'on reagit.

Bonjour et merci d'avoir prit du temps pour me donner vos avis.

Je ne me suis pas étalée sur ce forum, et ne souhaite pas le faire...
Sachez simplement que j'ai essayé par tout les moyens de l'aider, de le bouster, de l'écouter, de le faire réagir !
Aujourd'hui, si je trouvais une personne comme moi, aussi dépourvue et découragée, je ne la jugerais pas.

J'aurai aimé que l'on me dise quelles sont les structures médicales ou sociales que j'aurais pu oublié ?

Si vous lisez mon message, sachez qu'un éducateur il en a eu un, donc je n'ai pas attendu qu'il est 20ans pour réagir !
Sachez aussi, que j'ai interrompu ma chimiothérapie, juste parce que je ne pouvais pas gérer tout en même temps, et qu'il n'est pas au courant...
Pour finir:
Je lui ai donc donné 3 semaines pour se ressaisir, au delà, il sera à la rue !

Après comment je vais vivre avec ça ?
Bonjour!
Je vous comprends trop bien"je vis une meme situation que vous, peut etre un brin d'avance,en effet au début de l'année je l'ai mis dehors en sachant ou que je lui avait trouvé un petit appart.
4 mois après je suis revenu a la case départ,il revenu chez moi car il n'avait plus un sou et commencer a s'endetter.
Je pense qu'il est trop bien chez moi et que rien ne le pousse vraiment a prendre son envol,il refuse des places de boulots,fleme toute la journée dis qu'il ne veut pas bosser ,se ruiner la santée et payé des impots.
Il ne veut pas allé voir un psy bref je suis bras ballant devant ce jeune adulte qui n'a aucune envie, aucune passion.
Je me dis que le temps fera son chemin ,mais le temps passe et rien ne bouge.......la chose positive de l'avoir mis dehors et qu'il a arreté de fumer des joints et qu'il est moin agressif a vec moi.Si l'on ne parle pas de boulot ou d'obligation cela va très bien entre nous mais la vie est faite d'obligation........
Je pense que je l'ai élevé comme un enfant roi et que je paye aujourd hui cet erreur!
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 21 novembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
21 novembre 2009
2
Bonjour et merci de toutes vos réponses et suggestions.

Oui je pense le metter dehors, mais en même tent je pense que cela est une solution facile, je m'en "débarrasse, à la société de le prendre en charge !

Je suis très responsable, et je veux avoir tout essayé avant.
Je suis d'accord sur le 1er message, et vous approuve grandement, j'ai peut être besoin de l'entendre et le lire, j'aime mon enfant, je en l'ai pas mis au monde pour le jetter dehors.

Merci a vous, donnez moi le courage de le faire SVP

bonjour : Moi, je serais pour donner un délai par exemple un mois ou un mois et demi pour essayer de décrocher un job, ou faire une formation (voir AFPA). On dit souvent que c'est le premier pas qui coûte...
N'a-t-il pas des copains qui se sont débrouillés ???? des jeunes de la famille ???

bonjour : Dans la vie, il y a des mauvaises périodes, et puis souvent ça s'améliore. Mais il faut laisser du temps au temps comme aurait dit François.

Ne jamais baisser les bras, être positif malgré tout, c'est la meilleure conduite à tenir.

Ou alors faire en sorte qu'il s'engage dans l'armée, alors là.... il pourrait radicalement changer, car pas le choix.
Bonjour Tristesse175
Constatant que le sujet date de fin 2009, je voudrais savoir où vous en êtes avec votre fils après 1 an ?
Je vis la même situation et je me demande si mes fils vont s' en sortir. J'ai eu les mêmes peurs que vous. Les mêmes conseils... que j'ai appliqué. aprés avoir tout tenter, dialogues, coup de gueule, encouragements, ultimatum, délais pour réagir... Depuis noel dernier, mes fils (18 et 20 ans ) ont quittés le foyer sur mon ordre aprés insultes et provocations violentes envers mon compagnon et suite à une période de deux ans de totale innactivité de l'ainé. Ils ont réaménagé chez mes parents et ne sont pas plus actifs. Je suis passée aux yeux de ma famille pour la mère qui a mis ses enfants dehors et je me sens bien sur en quelque sorte coupable même si je suis persuadée qu'il y a des choses innacceptables et des limites à fixer. J'ai posé des limites après avoir tout tenter pour instauré une ambiance familiale équilibré... aujourd'hui mes fils nourricent une rancune envers moi et je vois pas d'amélioration dans leur état d'esprit.
Dans votre cas, Où en êtes-vous ? Vos relations se sont elles améliorées ? A t-il réagit positivement ?
Merci de vos réponses.

Bonjour la meilleur des solutions et de contacter l'équipe de TF1 / l'émission PASCAL le grand frère ! si sa peut vous aidez !
Messages postés
315
Date d'inscription
lundi 29 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2010
7
Elle a une chance sur 10'000 d'etre selectionee !! Tu devrais donner des conseils plus realistes !

bonjour : il faut lui redonner confiance en lui. Beaucoup de jeunes ont une période pendant laquelle ils font vraiment n'importe quoi, et puis un jour il s'assagissent et deviennent raisonnable. Il faut peut être un élément déclenchant.

On parle souvent d'erreur de jeunesse, et les erreurs sont instructives, on sait ce qu'il ne faut pas faire.
Bonjour,

Il est clair que votre fils se repose sur ses lauriers et qu'il vit sur vos ressources. Internet, le telephone, le logement, l'alimentation sont payés par vous. C'est une solution de facilité pour lui, il n'a pas de soucis à se faire.
Mais à 20 ans, il va falloir qu'il se bouge car il ne va pas rester 10 ans comme ça. C'est peut-être une question de flemme ou de peur de se retrouver indépendant. l'entrée dans la vie active est une grande étape qui fait flipper tous les jeunes. Faut le rassurer mais rester ferme. Il doit avoir une passion, un hobby autre que les jeux vidéo qui pourrait le booster à trouver un job (cuisine, maçonnerie, peintre en bâtiment, vendeur de fringues s'il aime la mode...) et ça recrute dans le milieu. Il peut aussi postuler sur les plates formes en ligne des opérateurs (s'ils sont pas délocalisés...). Votre fils s'ennuie et il se cache derrière ses jeux pour échapper à la réalité de la vie. Le problème c'est que plus vous allez le menacer ou le booster plus il va se fermer, c'est comme ça.

Il n'y a pas 36 solutions, soit vous discuter avec lui (calmement pour pas qu'il se braque) des choses qui l'intéresse (voir plus haut pour les exemples) soit il va dehors. Quelles sont vos rapports avec lui ? Il vous écoute ? Il se ferme à la moindre phrase ? Il vous parle mal ? Dans les derniers cas, laissez-lui une semaine pour qu'il vous apporte la preuve qu'il va changer (recherche d'emploi) et après dehors. Etablissez ensemble un cv à un moment où il ne joue pas (avant ou après le repas pendant le café par exemple). Il faut lui faire comprendre que le travail ce n'est pas qu'une contrainte mais un épanouissement (argent, indépendance avec son propre appart, rencontre de personnes...).

Restez ferme et ayez confiance en ce que vous dites.
Oui les hikimoris, généralement c'est suite à l'echec à un examen que ça arrive.


Pour revenir à l'histoire initiale, je pense que s'enrôler dans l'armée de terre ça peut être super !
Avec un peu de chance il y trouvera aussi un peu d'intérêt.
Par contre c'est strict donc il va devoir se faire violence.
L'idée de donner un délais est tout simplement ce qu'il vous faut.

Après, cela ne me regarde pas, mais pourquoi réagir que maintenant ?

Cordialement
Messages postés
315
Date d'inscription
lundi 29 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2010
7
Madame, mes respects pour votre courage mais vous devriez pensez à votre sante avant tout.
Il lui faut un ultimatum, vous avez bien fait de lui dire cela.
J'espere sincerement que la situation s'ameliorera pour vous.
Je vous souhaite bonne chance.

Bonjour,

la nuit, tous les chats sont gris ...

Je ne peux dormir, mon ultimatum est difficile a supporter. J'ai tour à tour des idées obsedantes, pourquoi cela arrive ?
Mais a t'-il eu une enfance heureuse ?
Peut'être pas, j'étais si seule, un père courant l'air...et les femmes...
Je suis restée pour mon fils, mauvais mari ne voulait pas dire mauvais père !

Pourquoi cette ses addictions sont -elles plus fortes que mon amour de mère ?

Il est fragile, si je le fais passer de l'autre côté, le suicide, la drogue, la prison, l'alcool, je ne m'en remetterais pas !
Il n'a pas rencontré les bonnes personnes, lorsqu'il a voulu arrêter, les anti depresseurs qu'il a pris l'on rendu malade, parano, alors que ses médicaments auraient du le soulager, l'aider à temporiser son anxiété.

Je n'ai amie, et me confie pas, ce forum me sert lorque comme aujourd'hui la vie me semble plus dur que la mort
A bientôt
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 261
bonjour tristesse
la seule facon d'aider votre fils (j'ai bien dit aider ) , c'est en effet de lui mettre un ultimatum comme dit par beaucoup de membres ici

car lui meme n'est pas heureux de cette situation la
comment voulez vous qu'il le soit ?
mais il est aussi prisonnier de ses addictions, de sa situation qui ne lui permet pas d'entrevoir une autre vision des choses

il ne vous reste donc plus qu'a le mettre en face de cette réalité pour l'OBLIGER à réagir car il en est incapable pour l'instant et surtout , il n'a aucun moteur pour le faire
si il est à l'abri chez vous , la remise en question ne peut pas se faire dans son état
obligatoirement, vous allez devoir porter un coup qui sanctionne

mais en meme temps, vous lui proposez un contrat
ce contrat est qu'il cesse et se prenne en main en prenant n'importe quel travail (Paulin avait suggerer boulangerie, maconnerie ect ) et il a raison car ce qui est important, c'est qu'il rentre dans le moule et qu'il commence à construire une vie dans la société et prendre concience de la réalité (ce sera un éléctrochoc bénéfique, meme si c'est dure au début )

sinon, vous devrez vous resoudre à passer à l'acte

bien sur, si il ne sent pas votre determination, il n'aura aucune réaction à ce que vous lui dites

c'est pour cela qu'il doit sentir en vous que vous etes réellement décidé et ferme sur votre proposition

son attitude est une forme de déprime et on ne sort pas d'une déprime en raisonnant la personne , mais bien en lui mettant la pression
une déprime qui est certes confortables pour lui , tout en génerant evidement de la souffrance

si il était à la rue, il n'aurait pas d'autres choix que de survivre , donc, de cesser l'ordinateur, les addictions ect car ou serait les moyens pour y parvenir
la, il faudrait songer à manger , se mettre à l'abri ect

dure réalité certes, mais peut etre bénéfique, si il ne comprend pas le langage du contrat que vous lui proposez
montrez donc lui toutes ces perspectives (la rue ect ) afin qu'il évalue bien son chalenge

bon courage à vous
Dossier à la une