Toutes les aides Coronavirus-Covid19 et mesures de soutien

Voici toutes les aides et mesures de soutien mises en place par le Gouvernement dans le cadre de la crise Coronavirus-Covid19.


Salariés

Chômage partiel

Pour les entreprises qui le peuvent, des mesures de télétravail ont été mises en œuvre afin de limiter les déplacements de leurs salariés sur leurs lieux de travail. Mais tous les métiers ne permettent pas cette adaptation. Du fait d’une activité économique au ralenti, des millions de salariés se retrouvent ainsi au chômage technique.

Un dispositif exceptionnel de prise en charge du chômage partiel Covid-19 a été mis en place afin que les rémunérations versées soient pour tout ou partie prises en charge par l’Etat.

Prime Macron

Afin d'encourager les salariés qui travaillent pendant la période de confinement, l'exécutif a dans le même temps assoupli le dispositif des primes d'entreprise exonérées d'impôt et de charges dites "primes Macron".

Indemnités chômage

Les demandeurs d’emploi qui arrivent en fin de droits pendant le confinement risquent eux aussi de subir une nette baisse de revenus dans un contexte où le marché du travail se trouve paralysé. Afin de leur permettre de faire face à la crise, l’Etat permet aux chômeurs dont le versement des allocations Pôle emploi devait prendre fin entre le 12 mars et cet été de bénéficier exceptionnellement d’une prolongation du versement de leurs indemnités chômage en raison du Coronavirus.

Tickets restaurants

En temps normal, les salariés peuvent faire leurs achats alimentaires avec leurs tickets restaurants dans la limite d'un plafond fixé à 19 euros par jour. Le gouvernement augmente ce plafond de paiement des tickets restaurants en raison du Coronavirus pour le porter à 38 euros afin de soutenir l'activité des cafés et des restaurants au moment de leur réouverture.

Heures supplémentaires

Le plafond d'exonération des heures supplémentaires a été porté à 7 500 €.

Action Logement

A compter du 30 juin, Action Logement prévoit une aide exceptionnelle de 150 euros par mois pendant deux mois (soit 300 euros en tout) pour les salariés et les chômeurs qui doivent faire face à une baisse de revenus. Cette aide vise à les soutenir financièrement pour le paiement du loyer ou le remboursement de leur prêt immobilier. Pour la toucher, il faut toutefois gagner moins de 1,5 Smic.

Pour adresser sa demande, le salarié doit contacter le service social de son entreprise ou passer par le site d'Action Logement.

Aide Agirc-Arrco

S'ils sont confrontés à des difficultés financières liées à la crise sanitaire, les salariés du secteur privé, y compris les dirigeants salariés, peuvent demander une aide exceptionnelle à leur caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Cette aide d'un montant maximum de 1 500 € est attribuée sur demande de l'intéressé qui doit envoyer un dossier à sa caisse Agirc-Arrco avec :

  • les trois derniers bulletins de salaire, dont un au moins présente une baisse de rémunération
  • le formulaire rempli
  • une déclaration sur l'honneur décrivant les difficultés rencontrées.

Voir Contact Agirc-Arrco.

Personnels soignants

Une prime de 1500 € pour les personnels soignants a été annoncée par le Gouvernement. Assortie d'une majoration de 50% des heures supplémentaires.

Fonctionnaires

Le Gouvernement prévoit une prime de 1 000€ pour les fonctionnaires selon le principe de la Prime Macron dans le privé.

Etudiants et jeunes

Une aide forfaitaire de 200 € est prévue pour les étudiants et les jeunes en situation précaire. Elle est versée début juin aux étudiants qui ont été contraints d'abandonner leur stage en cours et mi-juin aux jeunes qui perçoivent des aides au logement (APL).

Familles

Une aide exceptionnelle pour les foyers modestes est prévue, selon un dispositif proche de l'ARS ou de la Prime de Noël.

Pendant la fermeture des écoles, les soutiens scolaire à distance donnent droit à la réduction d'impôt pour salarié à domicile.

Les dons aux organismes fournissant des repas et logements aux plus défavorisés donnent droit à une réduction d'impôt, dont le plafond a été porté à 1 000 €.

Entreprises

Indemnisation TPE et Indépendants

Le Gouvernement a mis en place une indemnisation TPE et indépendants par le fonds de solidarité victimes de la crise Coronavirus-Covid19. Ce dispositif vise notamment les entrepreneurs ne pouvant plus travailler (bars, restaurants…) ou qui doivent faire face à une baisse importante de leur chiffre d’affaires.

Prêts garantis

Des mesures spécifiques sont également prévues afin de soutenir la trésorerie des entreprises pendant la crise sanitaire. Un prêt garanti par l’Etat (PGE) est ainsi proposé par les banques aux entrepreneurs.

Suspension des loyers

Autre mesure destinée à soulager la trésorerie des entreprises : les paiements des loyers des entreprises peuvent être suspendus sous certaines conditions.

Report de charges

Les entreprises peuvent également reporter tout ou partie des cotisations sociales et charges fiscales, certaines charges et impôts seront même annulées. Voir Annulation et report de charges.

Crédits photo : © Mariusz Blach - 123RF

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une