Toutes les aides Coronavirus-Covid 19 et mesures de soutien

Chargement de votre vidéo
"Couvre-feu : interdiction de sortir de 20h à 6h - JDN"

Voici toutes les aides et mesures de soutien mises en place par le Gouvernement dans le cadre de la crise Coronavirus - Covid19.


Entreprises

Indemnisation TPE et Indépendants

Le Gouvernement a mis en place une indemnisation TPE et indépendants par le fonds de solidarité victimes de la crise Coronavirus-Covid19. Ce dispositif vise notamment les entrepreneurs ne pouvant plus travailler (bars, restaurants…) ou qui doivent faire face à une baisse importante de leur chiffre d’affaires.
Les entreprises contraintes de fermer en décembre 2020 peuvent percevoir une indemnisation mensuelle pour la perte de leur chiffre d'affaires dont le montant peut atteindre jusqu'à 10 000 euros. Elles peuvent aussi opter pour une indemnisation égale à 20 % de leur chiffre d'affaires de l'année 2019 si cette règle leur est plus favorable, dans la limite d'un plafond fixé à 20 000 euros. Les TPE de moins de 50 salariés pouvant toujours ouvrir mais devant faire face à une baisse de chiffre d'affaires d'au moins 50 % peuvent également être indemnisées dans la limite de 1500 euros par mois.

Prêts garantis

Des mesures spécifiques sont également prévues afin de soutenir la trésorerie des entreprises pendant la crise sanitaire. Un prêt garanti par l’Etat (PGE) est ainsi proposé par les banques aux entrepreneurs.

Loyers

De nombreuses entreprises doivent en principe continuer à payer le loyer de leurs locaux même si elles sont fermées administrativement. Afin d'inciter les bailleurs à renoncer à certains loyers, le gouvernement va introduire un nouveau crédit d'impôt dans le projet de loi de finances 2021. Ce dispositif permettra aux bailleurs qui renoncent à au moins un mois de loyer de bénéficier d'un crédit d'impôt de 30 % du loyer abandonné.

Annulation et report de charges

Les entreprises peuvent également reporter tout ou partie des cotisations sociales et charges fiscales, certaines charges et impôts sont même annulées. Cette annulation et ce report de charges Covid ont été renforcés pour ce deuxième confinement.

Salariés

Chômage partiel

Pour les entreprises qui le peuvent, des mesures de télétravail ont été mises en œuvre afin de limiter les déplacements de leurs salariés sur leurs lieux de travail. Mais tous les métiers ne permettent pas cette adaptation. Du fait d’une activité économique au ralenti, des millions de salariés se retrouvent ainsi au chômage technique. Un dispositif exceptionnel de prise en charge du chômage partiel Covid-19 a été mis en place afin que les rémunérations versées soient pour tout ou partie prises en charge par l’Etat.

Prime Macron

Afin d'encourager les salariés qui travaillent pendant la période de confinement, l'exécutif a dans le même temps assoupli le dispositif des primes d'entreprise exonérées d'impôt et de charges dites "primes Macron".

Tickets restaurants

En temps normal, les salariés peuvent faire leurs achats alimentaires avec leurs tickets restaurants dans la limite d'un plafond fixé à 19 euros par jour. Le gouvernement a décidé d'augmenter ce plafond de paiement des tickets restaurants en raison du Coronavirus pour le porter à 38 euros afin de soutenir l'activité des cafés et des restaurants au moment de leur réouverture.

Prolongations des allocations chômage

En raison de la crise économique et des mesures de restrictions sanitaires, les chômeurs rencontrent des difficultés pour retrouver un emploi. Les demandeurs d'emploi qui arrivent en fin de droits pendant le deuxième confinement peuvent bénéficier d'une prolongation du versement de leurs allocations chômage par Pôle emploi. Ce versement prolongé des indemnités chômage concerne les chômeurs arrivés en fin de droits à partir du 30 octobre 2020.

Aide Agirc-Arrco

S'ils sont confrontés à des difficultés financières liées à la crise sanitaire, les salariés du secteur privé, y compris les dirigeants salariés, peuvent demander une aide exceptionnelle à leur caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Cette aide d'un montant maximum de 1 500 € est attribuée sur demande de l'intéressé qui doit envoyer un dossier à sa caisse Agirc-Arrco avec :

  • les trois derniers bulletins de salaire, dont un au moins présente une baisse de rémunération
  • le formulaire rempli
  • une déclaration sur l'honneur décrivant les difficultés rencontrées.

La demande se fait en ligne sur le site de sa caisse de retraite complémentaire.

Familles modestes

Les bénéficiaires de certains minima sociaux (RSA, ASS...) touchent une aide exceptionnelle Covid pour les familles. L'aide est de 150 euros, le montant augmentant en fonction du nombre d'enfants. La date de versement est fixée à la fin du mois de novembre 2020. Les versements sont effectués automatiquement par la Caf ou Pôle emploi sans avoir à réaliser de démarches.

Crédits photo : © Mariusz Blach - 123RF

Modifié le 20/01/2021 par Matthieu Blanc.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Droit finance
  • Prime macron 1500 euros - Meilleures réponses
  • Ticket restaurant plafond - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.