MaprimeRénov' 2020-2021 - Plafonds et nouveaux montants

[MAPRIMERENOV] Maprimerenov', qui sera élargie en 2021, est une prime de transition énergétique versée par l'Anah pour financer des travaux d'économie d'énergie dans son logement. Conditions, montant et démarches.


La Loi de finances pour 2020 a remanié la réduction d'impôt pour travaux de transition énergétique. Le CITE 2020 est désormais réservé aux revenus intermédiaires et est supprimée à compter du 1er janvier 2021. Les ménages ont droit à une nouvelle aide financière directe versée par l'Anah pour le compte de l'Etat, baptisée MaPrimeRénov.

Le montant de la prime dépend du type des travaux réalisés, travaux qui doivent effectués par un professionnel labellisé RGE.

Le cumul des primes est plafonné à 20 000 € sur une période de cinq ans. MaPrimeRénov est cumulable avec le chèque énergie et les Certificats d'Economie d'Energie.

Quels logements

Les logements doivent avoir été achevés depuis plus de deux ans et être occupés à titre de résidence principale.

Quels propriétaires ?

Réservée en 2020 aux propriétaires occupants, ma Prime Renov est élargie à tous les propriétaires à compter du 1er janvier 2021, y compris donc aux propriétaires bailleurs qui donnent en location un logement dans la limite de trois logements aidés. Aucune condition liée à un plafond de loyer pratiqué ne s'applique.

Les copropriétés bénéficient également du dispositif pour des travaux dans les parties communes.

Les demandes des ménages nouvellement éligibles peuvent être déposées à partir du 1er janvier 2021 pour des travaux commencés à compter du 1er octobre 2020.

Pour bénéficier de la PrimeRénov en 2020, les revenus du ménage ne doivent pas dépasser certains plafonds de ressources. Ces plafonds de ressources sont supprimés à compter du 1er janvier 2021 : MaPrimeRenov est donc accessible à tous les propriétaires et copropriétaires quels que soient leurs niveaux de revenus.

Prime Renov 2020

Plafonds de ressources

En 2020, avant la suppression des conditions de ressources, la prime est attribuée aux ménages aux revenus modestes dont le revenu fiscal de référence de l'année précédente ne dépasse pas les plafonds suivants.

La prime est bonifiée pour les ménages aux revenus très modestes.

Ile-de-France

Nbre de personnes dans le ménageRevenus très modestesRevenus modestes
120 59325 068
230 22536 792
336 29744 188
442 38151 597
548 48859 026
Par personne supplémentaire+ 6 096+ 7 422


Autres régions

Nbre de personnes dans le ménageRevenus très modestesRevenus modestes
114 87919 074
221 76027 896
326 17033 547
430 57239 192
534 99344 860
Par personne supplémentaire+ 4 412+ 5 651

Montant 2020

Revenus très modestesRevenus modestes
Audit énergétique 500 € 400 €
Chaudières gaz à très haute performance énergétique 1 200 € 800 €
Raccordement aux réseaux de chaleur et/ou de froid 1 200 € 800 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 €
Dépose de cuve à fioul 1 200 € 800 €
PAC géothermique, capteurs horizontaux et verticaux 10 000 € 8 000 €
Chaudière à granulés 10 000 € 8 000 €
Isolation thermique des parois vitrées (en remplacement de simple vitrage, critères actuels) 100 €/équipement 80 €/équipement
Isolation des murs par l’extérieur 75 €/m2 60 €/m2
Toitures terrasses 100 €/m2 75 €/m2
Foyer fermé, insert, à bûches ou granulés 2 000 € 1 200 €
Poêle à bûches, cuisinières à bûches 2 500 € 2 000 €
Partie thermique d’un équipement PVT eau 2 500 € 2 000 €
Isolation des rampants de toiture / plafonds de combles) 25 €/m2 20 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 25 €/m2 20 €/m2
(OM) Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires 25 €/m2 20 €/m2
Poêles à granulés, cuisinières à granulés 3 000 € 2 500 €
PAC air/eau 4 000 € 3 000 €
Chauffe-eau solaire individuel 4 000 € 3 000 €
Ventilation double flux 4 000 € 3 000 €
Chauffage solaire combiné 8 000 € 6 500 €
Chaudière à bûches 8 000 € 6 500 €

MaPrimeRénov 2021

Barème des revenus en 2021

Les ménages sont classés en quatre catégories de couleur suivant leurs revenus, qui déterminent le montant de la Prime Rénov.

Tranches de revenus hors Ile-de-France

Composition du foyer Bleu Jaune Violet Rose
114 879 €19 074 €29 148 €> 29 148 €
221 760 €27 896 €42 848 €> 42 848 €
326 170 €33 547 €51 592 €> 51 592 €
430 572 €39 192 €60 336 €> 60 336 €
534 993 €44 860 €69 081 €> 69 081 €
Par personne supplémentaire4 412 € 5 651 €8 744 €8 744 €


Tranches de revenus en Ile-de-France

Composition du foyerBleuJauneVioletRose
120 593 €25 068 €38 184 €> 38 184 €
230 225 €36 792 €56 130 €> 56 130 €
336 297 €44 188 €67 585 €> 67 585 €
442 381 €51 597 €79 041 €> 79 041 €
548 488 €59 026 €90 496 €> 90 496 €
Par personne supplémentaire6 096 €7 422 €11 455 €11 455 €

Montants et travaux 2021

Le montant de MaPrimeRenov dépend des ressources du propriétaire et du type de travaux. Vous pouvez télécharger le barème 2021 de la Prime Renov.

Démarches et formalités

La première démarche consiste à vérifier que les travaux que vous envisagez sont bien éligibles à la prime. Vous devez ensuite cibler les aides auxquelles vous avez droit selon votre profil et votre niveau de revenus indiqués dans les tableaux ci-dessus (couleurs bleue, jaune, violet ou rose). Pour vous aider dans ces premières démarches, vous pouvez utiliser un simulateur Prime Rénov en ligne.

Vous faites ensuite réaliser des devis par des professionnels RGE. Une fois votre devis choisi, voici les démarches à effectuer, étape par étape, pour recevoir la prime de rénovation énergétique.

  • 1. Vous créez votre compte sur le site spécialisé. Vous faites ensuite une demande de subvention dans laquelle vous décrivez avec précision votre projet (logement, travaux, prix, etc.) et envoyez les justificatifs. Lors de cette étape, vous pouvez également faire une demande d'avance.
  • 2. L'Anah vous confirme le montant de votre prime.
  • 3. Vous réalisez les travaux par l'entrepreneur RGE.
  • 4. Vous transmettez la facture à l'Anah.
  • 5. L'Anah vous verse la prime pour vous permettre de payer la facture.

Cumul

Il est possible de cumuler la primeRénov' avec d'autres aides à la transition énergétique : éco-prêt à taux zéro, Chèque Energie, Certificats d'Economie d'Energie, etc.

Conseils

Afin de prévenir les litiges et les risques d'escroquerie, plusieurs précautions s'imposent avant de choisir une entreprise spécialisée dans la rénovation énergétique.

Démarchage

Si une entreprise vient vous démarcher à domicile, prenez le temps de la réflexion et ne signez pas un engagement immédiat. Si tel est le cas, sachez que vous avez toujours la possibilité de faire jouer votre droit de rétractation pendant 14 jours.

Contrôle et vérification

En cas de doute sur un professionnel, vous pouvez consulter un service public spécialisé dans les travaux énergétiques : FAIRE. Ce service peut être consulté par téléphone au 0 808 800 700 ou sur le site internet https://www.faire.gouv.fr.

Pour vérifier que l'entreprise dispose bien du label RGE, vous pouvez consulter l'annuaire des RGE.

Crédits photo : 123RF - niroworld

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une