Embauche, changement d’employeur et prélèvement à la source

Je change d’employeur en 2019. Dois-je communiquer mon taux de prélèvement à la source à mon nouvel employeur ? Comment faire pour connaitre le taux de prélèvement à la source d’un salarié que je viens d’embaucher ?


Transmission du taux

Tout ce qui concerne le prélèvement à la source appliqué au salarié d’une entreprise doit passer par l’administration fiscale. Cela signifie que :

  • côté salarié : ce dernier doit passer par le site des impôts s’il souhaite faire modifier le taux appliqué à son salaire ;
  • côté employeur : c’est l’administration fiscale qui communique à l'entreprise le taux de prélèvement à la source applicable pour chacun de ses salariés.

En cas de changement d’employeur et de nouvelle embauche, ce n’est pas donc pas au salarié de communiquer à son nouvel employeur son taux de prélèvement à la source. Ce sont les impôts qui le transmettent à l'entreprise.

Notre vidéo

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de Droit-Finances.com


Démarches

Lors d’une nouvelle embauche, le taux n'est en principe transmis à l'employeur par l’administration fiscale qu'après la première paie. Le salaire du premier mois de travail se voit appliquer le taux neutre du prélèvement à la source par défaut. Ce n’est donc qu’ensuite que le taux personnalisé est appliqué.

Dans tous les cas, l'entreprise doit verser l'acompte avant la date limite de reversement du prélèvement à la source par l'employeur.

Crédits photo : 123RF - choreograph

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une