Banques nouvelles générations : ce qui change pour le client

Posez votre question

En plus de la multibancarité des clients, les banques traditionnelles doivent aujourd’hui faire face à l’arrivée des acteurs de la Fintech et des autres secteurs qui vantent leur capacité à mieux résoudre les problématiques quotidiennes des consommateurs.


La concurrence accrue des banques traditionnelles n’empêche pas les spécialistes des autres secteurs à proposer des solutions innovantes pour gagner leur part de marché, à l’image du compte C-zam proposé par Carrefour Banque & Assurance et de l’Orange Bank, lancée en novembre dernier. Les nouveaux entrants viennent également des autres pays tels que la start-up allemande N26 et la britannique Revolut. Quelles sont les nouvelles fonctionnalités proposées par ces banques « nouvelles générations » ? Comment changent-elles le quotidien des clients ?

Une « Super Banque » en poche

Un conseiller plus proche, plus disponible, plus mobile et plus robotisé… Les banques font de plus en plus appel aux algorithmes pour mieux connaître les clients et répondre à leurs besoins en temps réel. Grâce à l’Intelligence Artificielle, les robots conversationnels ou les assistants virtuels permettent aux clients d’obtenir des réponses aux questions récurrentes, des conseils personnalisés, des alertes sur l’état des comptes et des notifications sur les opérations importantes.

Plusieurs applications mobiles proposent également l’agrégation des comptes sur une seule interface. Cette fonctionnalité permet d’avoir une vision globale sur son patrimoine et de classer les dépenses en plusieurs catégories. La gestion de budget personnel devient donc beaucoup plus facile avec la visualisation des données des différents comptes courants et d’épargne.

Le transfert d’argent est également simplifié avec le virement par sms, un service actuellement proposé par Hello bank!, Orange Bank, ou encore Revolut. Pour accéder à son compte, certaines banques ont rendu possible l’identification via la reconnaissance faciale et l’empreinte digitale.

Ouvrir son compte en un clic et sans frais

L’ouverture de compte devient également de plus en plus rapide et dématérialisée, que ce soit en ligne ou via les applications mobiles. Les champs de formulaire à remplir sont de moins en moins nombreux, pour la plupart réduits aux nom prénom, adresse mail, date de naissance et numéro de téléphone portable. Et finie la paperasse ; il suffit aux clients de scanner les pièces justificatives et le compte en banque mobile sera rapidement opérationnel. Les conditions de revenues et les frais bancaires ont quasi disparu.

Certaines banques mobiles et néobanques proposent même la gratuité. Une simplification qui risque d’encourager les clients à disposer de multiples comptes bancaires mais d’autres fonctionnalités sur mobile détermineront la banque qui gagne le plus de clients et le plus de temps passé sur leur application.

Conférence Banques & Digital by JDN Events le 27 mars 2018

Si les services innovants proposés par les banques nouvelles générations rendent plus rapides et plus agréables les expériences liées à l’argent, les nouvelles technologies bancaires ont-elles des limites ?

JDN Events et Droit-finances.net invitent à débattre et échanger autour de la thématique « banques nouvelles générations » dans le cadre de la conférence Banques & Digital, le 27 mars 2018 à Paris. Au programme : des tables rondes et des retours d’expérience sur le concept « Mobile first », l’Intelligence Artificielle, la technologie Blockchain, la conformité par rapport au traitement des données personnelles, mais aussi des moments de networking.

Bénéficiez d’une remise de 15% avec le code 2018DF et inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici.
Retrouvez l’intégralité des intervenants et du programme de la journée sur banques-digital.journaldunet.com.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC

Dossier à la une