Quel type de testament rédiger pour faire un legs à l’UNICEF ?

Posez votre question
Vous envisagez de faire un legs à un proche ou encore une association comme l’UNICEF, mais vous ne savez pas par où commencer. Pour vous aider, voyons quels sont les différents types de testaments et les diverses catégories de légataires, afin de choisir la meilleure option.

Quels sont les types de testament

Au moment de rédiger un testament, quatre choix sont possibles :
  • Le testament olographe, rédigé de la main même du testateur, puis daté et signé par lui.
  • Le testament authentique, établi par un notaire.
  • Le testament mystique, rédigé par le testateur ou par une autre personne puis remis scellé au notaire.
  • Le testament partage, permettant d’organiser la répartition des biens entre plusieurs bénéficiaires.


Que vous choisissiez de rédiger un testament vous-même ou de confier cette tâche à un notaire a la même valeur, il est cependant vivement conseillé de le remettre à un notaire afin d’en assurer sa conservation et sa sécurité juridique.

Quels sont les différents types de légataires

Le légataire testamentaire peut entrer dans trois catégories principales :
  • Le legs universel : la totalité des biens est léguée à une ou plusieurs personnes. On parle alors d’un (ou de plusieurs) légataire(s) universel(s). Cette solution permet de sécuriser un legs.
  • Le legs à titre universel : seule une fraction du patrimoine (une moitié, un tiers, un quart…) est versée au légataire désigné, le complément revenant aux héritiers du sang ou à un légataire universel désigné.
  • Le legs particulier : il s’agit de faire un testament portant sur un ou plusieurs biens précis. Le légataire se voit attribuer uniquement les biens (ou la somme d’argent) désignés. Sachant que tous les types de biens peuvent être légués .


Vous pouvez ainsi faire un testament désignant un légataire universel ou un légataire particulier, ou décider de ne transmettre qu’une portion de votre patrimoine (dans le cadre d’un legs à titre universel). Dans tous les cas, une quote-part de vos biens doit revenir aux héritiers réservataires s’il en existe.

Quelle solution pour faire un legs à l’UNICEF

Pour faire un legs testamentaire à l’UNICEF, vous êtes libre de choisir le type de testament et la catégorie de legs de votre choix. L’important est de désigner de façon précise le légataire (universel, particulier ou autre : à vous d’arbitrer entre les trois catégories de legs pour que l’exécution de vos volontés ne puisse pas être remise en cause. Et ce, que vous souhaitiez rédiger un testament de votre main ou que vous le fassiez établir par un notaire.

En savoir plus, Un couple de testateurs conforté dans le choix de faire un legs à l’UNICEF

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

Dossier à la une