Les marques parlent aux lecteurs

Cancer, AVC : comment faire face aux frais d’une maladie grave ?

Alexandre Gomes
Conseiller Spécialisé en patrimoine

Les maladies redoutées ont d’importantes conséquences dans la vie d’une famille. Les patients doivent en effet souvent faire face à de nombreux bouleversements. Cependant, des solutions existent pour s’y préparer.

Personne n’est à l’abri de tomber un jour gravement malade au point de devoir stopper son activité professionnelle pour suivre un traitement plus ou moins lourd. Une affection grave peut en effet avoir de fortes conséquences financières et changer durablement le rythme de vie. Raison pour laquelle 86% des Français déclarent avoir peur du cancer, selon un sondage réalisé en 2015 par la Fondation Arc. Et il n’y a pas que cette pathologie qui peut toucher durablement un ménage : les accidents cardio-vasculaires et les AVC font eux aussi partie des maladies les plus appréhendées.

Un risque financier réel

Lorsque l’on découvre sa maladie, il faut se montrer fort psychologiquement pour surmonter la nouvelle. Une mission d’autant plus laborieuse si l’on se sent démuni financièrement et mal préparé à une telle éventualité. Les banques et assurances proposent aujourd’hui des couvertures assurance ou prévoyance justement pour couvrir les frais liés à ces maladies redoutées. Car tout n’est pas couvert par la Sécurité sociale : celle-ci ne prend en effet en charge que les soins et traitements, les frais d’hospitalisation et certains transports en ambulance. Côté salaire, l’organisme verse des indemnités journalières équivalant à 50% du salaire de base.

Des contrats de prévoyance

Pour surmonter une telle affection, il faut souvent suivre un traitement prolongé et une thérapie généralement coûteuse, sans compter qu’il existe des frais annexes liés à un tel bouleversement. Que faire, par exemple, si le patient doit déménager le temps de son traitement car son domicile est trop éloigné de l’hôpital ou que les trajets en voiture sont impossibles ? Ces contrats de prévoyance sont justement là pour rassurer en pareille situation avec le déblocage d’un capital servant à couvrir un certain nombre de frais auxquels on ne pense pas toujours (aménagement du logement, prothèse capillaire dont le coût s’élève en moyenne à 1 200 euros, dont seulement 125 euros pris en charge par la Sécurité sociale, etc.). Des prestations d’assistance, comme une aide-ménagère, le portage des repas, la garde d’enfants et l’aide aux devoirs ou encore la livraison de matériel médical à domicile peuvent également être comprises dans ces contrats.


Crédits photo : karn684 / Shutterstock



En savoir plusCe document intitulé « Cancer, AVC : comment faire face aux frais d’une maladie grave ? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une

Prendre sa retraite : comment l’anticiper pour bien en profiter ?
Quelles sont les démarches à suivre suite à un décès ?