Revenus de remplacement - Définition

Définition

Les revenus de remplacement désignent des revenus perçus pour remplacer les revenus provenant de la rémunération du travail. Ils permettent de compenser la perte de revenus en cas d'inactivité totale ou partielle. Exemple : lorsqu'un salarié est licencié, la perte de ses salaires (ses revenus d'activité) est partiellement compensée par le versement d'allocations chômage (ses revenus de remplacement) par Pôle emploi.

Les revenus de remplacement sont également parfois désignés sous l'appellation « revenus d'inactivité ».

Exemples

Outre les allocations chômage, sont également des revenus de remplacement : les indemnités journalières d'assurance maladie, les pensions de retraite, les pensions d'invalidité...

Prélèvements sociaux

Les revenus de remplacement font l'objet de contributions sociales, au même titre que les revenus d'activité. Ils sont notamment soumis à la CSG et à la CRDS.

Crédits photo : 123RF - Marian Vejcik

Modifié le 15/06/2017 par Matthieu Blanc.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Revenu de remplacement
  • Revenus de remplacement - Meilleures réponses
  • Revenu de remplacement impot - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.