Résidence secondaire - Majoration de taxe d'habitation


Surtaxe

Les collectivités locales situées dans les zones tendues en terme de marché locatif peuvent, si elles le souhaitent, décider une hausse de 5 à 60 % de la taxe d'habitation pour les résidences secondaires.

La majoration, qui concerne les logements meublés non affectés à l’habitation principale, doit être décidée par une délibération du conseil municipal.

Pour rappel, le propriétaire doit en principe payer une taxe d'habitation pour sa résidence secondaire même s'il paye déjà une taxe d'habitation pour sa résidence principale.

Liste des villes

Les communes concernées sont celles où s'applique la taxe sur les logements vacants. Cette liste des communes a été fixée par le décret du 10 mai 2013. Vous pouvez la consulter ici : liste des villes en zones tendues.

SCI

Les résidences secondaires détenues via les SCI sont également concernées par la majoration dès lors que le logement n'est pas occupé par une personne morale et n'est pas affecté à l’habitation principale de son occupant.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une