Cantine de prison - Définition

Définition

Dans les prisons françaises, la cantine désigne la possibilité pour un détenu d'acheter des produits de la vie courante tels que de la nourriture, des cigarettes, des timbres et des enveloppes pour écrire, des produits d'hygiène ou d'entretien, des journaux, etc. Elle permet également d'avoir la télévision en cellule.
Les produits de cantine doivent être distingués des services fournis gratuitement par l'administration pénitentiaire. Exemple : si le détenu peut cantiner de la nourriture, ces produits de cantine viennent en supplément des repas qui lui sont quotidiennement fournis par la prison.

Comment cantiner

Lorsque le détenu dispose de suffisamment d'argent sur son pécule (en recevant des mandats de l'extérieur ou en travaillant en prison), il peut remplir un bon de cantine qu'il remet à un surveillant. Après un certain délai (généralement d'une semaine), les produits commandés lui sont ensuite livrés à l'entrée de sa cellule.

Modifié le 10/02/2014 par Matthieu Blanc.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Cantiner prison
  • Cantine prison - Meilleures réponses
  • Cantiner - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.