Revalorisation des retraites 2020

Chargement de votre vidéo
"Droit finances : Revalorisation des retraites"

Les retraites de base ont été revalorisées en janvier 2020, tandis que la prochaine augmentation des retraites complémentaires interviendra en novembre 2020. Le point sur les hausses des retraites passées et à venir.

Les pensions de retraite de base sont régulièrement augmentées. A quelle date ? A quel taux ? Les retraites complémentaires sont-elles concernées ? Réponses...


Date d'augmentation

Voici quelques règles à connaitre sur la date de revalorisation des pensions de retraite de base.

Principe

Le montant d'une retraite est calculé au moment du départ en retraite, en tenant notamment compte du salaire annuel moyen perçu par le retraité lorsqu'il était encore actif. Cette somme n'est pas pour autant « figée » jusqu'au décès du retraité, puisque les retraites sont régulièrement augmentées.

Jusqu'à 2019, les pensions versées aux retraités étaient normalement revalorisées tous les ans à partir d'un calcul effectué en fonction des prévisions d'inflation. Le principe était simple : lorsque les prix augmentaient, les retraites augmentaient dans les mêmes proportions.

Ce principe a depuis été partiellement remis en cause par le gouvernement : au-delà d'un certain montant, il n'est plus tenu compte de l'inflation pour les revalorisations des retraites. Les pensions concernées se voient appliquer un simple taux fixe d'augmentation.

Quand ?

Avant 2019, les pensions de retraite de base étaient réévaluées tous les ans au 1er octobre. Le Gouvernement a décalé cette date annuelle de revalorisation au 1er janvier. Les retraites de base sont donc potentiellement réévaluées tous les 1er janvier. L'éventuelle hausse s'applique pour la première fois à la pension de janvier versée en février, cf. le calendrier de paiement des retraites en 2020.

Taux

En principe, les retraites ne sont plus augmentées en fonction de l'inflation, mais à partir d'un taux fixe de revalorisation de 0,3 %. Les pensions de retraite ont donc augmenté de 0,3 % en janvier 2019, avant une nouvelle hausse de 0,3 % qui devait théoriquement s'appliquer en janvier 2020. Un indice bien inférieur au taux d'inflation.

Mais le gouvernement est en grande partie revenu sur ce principe de dés-indexation des pensions de retraite. En 2020, il a ainsi ré-indexé les montants des retraites sur le taux d'inflation pour la grande majorité des retraités dont les ressources sont inférieures à un certain plafond. Une décision intégrée dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2020 (article 81).

La revalorisation 2020 est ainsi de 1 % pour les retraités dont le montant total des pensions brutes touchées pour le mois de décembre 2019 ne dépassent pas un plafond fixé à 2000 euros par mois.

Pour les autres, dont les montants bruts des pensions dépassent ce seuil de 2000 euros mensuels, l'augmentation reste fixée au taux fixe de 0,3 %.

Un dispositif de lissage s'applique pour les retraités dont les pensions brutes dépassent très légèrement le plafond de 2000 euros.

Agirc - Arrco

Les règles de réévaluation sont différentes pour les pensions de retraite complémentaire, qui sont calculées à partir du nombre de points acquis au cours de la carrière, auquel on multiplie une valeur du point que les partenaires sociaux peuvent décider de revaloriser.

Points

Concernant les retraites complémentaires Agirc-Arrco, les partenaires sociaux ont décidé de revaloriser les montants des points pour la dernière fois en novembre 2019 (+ 1 %).

Depuis novembre 2019, la valeurs du point Agirc – Arrco est de 1,2714.

Pour rappel, depuis janvier 2019, les régimes Agirc et Arrco ont fusionné. Il n'y a plus qu'une seule valeur : celle du point Arrco, désormais appelé « point Agirc – Arrco ». Pour les cadres, un coefficient de conversion s'applique à leurs points Agirc.
Les valeurs de points sont utilisées pour calculer le montant des pensions de retraite complémentaire. Il faut multiplier cette valeur par le nombre de points acquis au cours d'une carrière pour connaitre le montant de la pension versée à un retraité. Voir ainsi les règles de calcul d'une retraite complémentaire et des points Arrco et Agirc.

Taux de hausse

Les partenaires sociaux se sont mis d'accord pour revaloriser les retraites complémentaires en fonction du taux d'inflation à compter de 2019. Une règle qui doit s'appliquer pendant les 4 prochaines années. Toutefois, si ce taux d'inflation dépassait celui d'augmentation du salaire moyen (hypothèse rare en pratique), alors la hausse serait calculée en fonction de cette évolution du salaire moyen.
Auparavant, le système prévoyait une sous-indexation des pensions : elles étaient revalorisées au niveau de l'inflation moins un point (exemple : si l'inflation était de 1,5 %, la hausse était de 0,5 %). L'inflation estimée pour 2018 étant évaluée à 1,6 %, les retraites complémentaires ont ainsi augmenté de 0,6 % en novembre 2018.

Pour en savoir plus, voir les valeurs de points de retraite agirc et arrco.

Conformément à cette nouvelle règle, le taux de revalorisation du point Agirc - Arrco était de 1 % en novembre 2019. La valeur du point est ainsi passée de 1,2588 à 1,2714. Cette valeur s'applique jusqu'au mois de novembre 2020.

Date

Un accord négocié par les partenaires sociaux à l'automne 2015 a fixé la date de revalorisation des retraites Agirc - Arrco au 1er novembre de chaque année.

La prochaine hausse des pensions de retraite complémentaire est donc fixée au 1er novembre 2020.

Versements mensuels

Depuis 2014, les pensions de retraite complémentaire ne sont plus versées tous les trimestres mais tous les mois. La date de versement intervient le 1, le 2 ou le 3 du mois.

Aspa

L'Aspa (ex minimum vieillesse) n'est pas augmenté de la même manière que les retraites. Le gouvernement a en effet nettement revalorisé le montant de cette aide aux personnes âgées aux revenus les plus modestes pour la porter à plus de 900 euros par mois en 2020. Voir ainsi le montant du minimum vieillesse.

Réforme des retraites

Le projet de réforme des retraites de 2020 prévoit de modifier le système de revalorisation des pensions de retraite de base. Ces dernières seraient désormais calculées par points. Au long de sa carrière, chaque assuré cumulerait un nombre de points, qui serait multiplié par une valeur du point retraite elle-même indexée sur le montant des salaires. Le projet prévoit de confier aux partenaires sociaux le soin de fixer cette valeur du point, avant une validation par le Parlement.

Ces nouvelles règles ne s'appliqueront pas aux assurés nés avant 1975, qui ne sont pas concernés par la réforme des retraites.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC

A voir également

Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une