Arme blanche - Définition juridique

Posez votre question

Définition juridique d'une arme blanche


Au regard de la réglementation française, l'expression "arme blanche" désigne toute arme dont l'action perforante, tranchante ou brisante n'est due qu'à la force humaine ou à un mécanisme auquel elle a été transmise, à l'exclusion d'une explosion. Exemples d'armes blanches : les couteaux, les matraques, ...
Voir aussi : la liste des armes de catégorie D.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

A voir également

Publié par Matthieu Blanc.

Ce document intitulé « Arme blanche - Définition juridique » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une