Aliments - Définition juridique

Définition des aliments

Les aliments désignent juridiquement la prestation dont l'objet est d'assurer les besoins de la vie quotidienne d'une personne, cette dernière ne pouvant pas ou plus assurer elle-même sa propre subsistance. Cette prestation a le plus souvent pour objet une somme d'argent mais elle peut également être exécutée en nature (hébergement par exemple). Comme leur nom l'indique, les aliments désignent les besoins d'une personne en nourriture mais aussi ses besoins en habillement, en soins, en logement, etc. Pour en savoir plus, voir les règles applicables à l'obligation alimentaire entre parents et enfants.

Modifié le 06/11/2013 par Matthieu Blanc.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Aliment définition juridique
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.