Hospitalisation d'office (définition)

Définition d'hospitalisation d'office

L'hospitalisation d'office est le fait pour une personne d'être hospitalisée dans un établissement psychiatrique sans son consentement. Cette mesure d'hospitalisation d'office est décidée par le préfet, ou éventuellement par le maire de la commune concernée en cas de danger imminent. Elle s'applique aux personnes ayant un comportement qui mettent en péril l'ordre public ou la sécurité d'autrui.

L'hospitalisation d'office implique que le maire prenne un arrêté justifié par un avis médical circonstancié. Puis au cours des 24 premières heures d'hospitalisation, l'établissement psychiatrique doit transmettre au préfet l'avis médical initial ainsi que l'arrêté communal, et un nouvel avis médical émis cette fois-ci par l'établissement psychiatrique. Ensuite, le préfet décide du prolongement ou non de l'hospitalisation d'office au-delà des 48 heures initialement prévues.

Modifié le 17/11/2013 par Matthieu Blanc.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Hospitalisation d'office
  • Hospitalisation d'office maire 2018 - Meilleures réponses
  • Placement d'office - Meilleures réponses
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.