Exequatur (définition)

Posez votre question

Définition

L'exequatur est une procédure employée en droit international public et privé visant à donner force exécutoire dans un pays à un jugement qui a été rendu dans un autre pays. L'exéquatur est également utilisé en matière d'arbitrage international afin qu'une sentence arbitrale puisse produire ses effets en France. Les conditions d'exercice de l'exéquatur ont fait l'objet d'un important encadrement jurisprudentiel en matière de droit international privé. De la sorte, un exéquatur doit impérativement respecter un certain nombre de critères pour pouvoir être valable.

Divorce

En principe, un divorce prononcé à l'étranger n'a pas besoin d'exequatur pour produire ses effets en France. Son exécution nécessite toutefois une vérification de la part du tribunal de grande instance (TGI). Le demandeur doit ainsi présenter une requête aux fins de constatation de la force exécutoire au TGI de son domicile.

Néanmoins, la procédure d'exequatur est nécessaire dès lors que le jugement étranger est contesté ou qu'une exécution matérielle du jugement est requise (une saisie, par exemple). Dès lors, le juge devra vérifier que le jugement rendu à l'étranger respecte bien certaines conditions. Il s'assurera notamment que le jugement rendu est définitif et que les droits de la défense ont bien été respectés.

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC.

A voir également

Publié par asevere.

Ce document intitulé « Exequatur (définition) » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.com) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une