Aide à l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans

Aide à l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans Une aide à l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans avait été mise en place en 2021. Date limite, montant, conditions et démarches.

L'aide à l'embauche d'un jeune existe-t-elle toujours ?

L'aide à l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans avait été mise en place pour les embauches comprises entre le mois d'août 2020 et le mois de mai 2021. Elle n'est plus en vigueur aujourd'hui. Le Gouvernement ne s'est pas exprimé sur la mise en place d'un nouveau dispositif en faveur de l'embauche des jeunes. Cet article sera mis à jour en cas de nouvelle annonce. En attendant, voici les règles de l'ancien dispositif.

Quels employeurs ?

L'aide est réservée aux employeurs soumis aux cotisations chômage, ce qui exclut donc, par exemple, les établissements publics. L'employeur ne doit pas avoir procédé à un licenciement économique sur le poste de travail concerné. Il ne doit pas non plus bénéficier d'une autre aide de l'Etat pour le même salarié.

Quels salariés ?

Plusieurs conditions sont exigées au niveau du salarié embauché.

  • 1. Il doit avoir moins de 26 ans à la date de l'embauche.
  • 2. Sa rémunération ne doit pas dépasser deux fois le smic mensuel à la date d'embauche. Pour les embauches postérieures au 31 mars 2021, le plafond est réduit à 1,6 smic mensuel.
  • 3. Il ne doit pas avoir fait partie des effectifs de l'entreprise avant le 1er août 2020.

La prime d'embauche de 4 000 € est élargie aux personnes handicapées sans condition d'âge.

Quels contrats ?

Le contrat doit être un CDI ou un CDD d'au moins trois mois Il doit être conclu entre le 1er août 2020 et le 31 mai 2021. Le jeune embauché de moins de 26 ans doit faire partie des effectifs de l'entreprise au moins trois mois après la conclusion du contrat.

Montant de l'aide

Une aide de 1 000 € est versée chaque trimestre pendant au maximum un an. Soit une aide maximale de 4 000 € par salarié de moins de 26 ans embauché. L'aide peut être proratisée si le contrat est à temps partiel.

Demande

Newsletter

La demande d'aide est adressée à l'Agence de Service et de Paiement (ASP), avec une attestation de l'employeur justifiant la présence du salarié, demande devant être envoyée dans les quatre mois qui suivent le premier jour de travail.