Accident de voiture et délit de fuite - Indemnisation

Quand le responsable de l'accident n'est pas connu, notamment quand il a pris la fuite, ou quand il n'est pas assuré, la victime ne peut naturellement pas s'adresser à l'assureur du fautif.

Elle peut alors s'adresser au fonds de garantie automobile pour obtenir l'indemnisation des dommages corporels (et éventuellement matériels) qu'elle a subis.

La victime (ou plus généralement son assureur en cas de garantie protection juridique) doit faire parvenir sa demande par lettre recommandée :

  • au plus tard dans les 12 mois qui suivent l'accident si le responsable est identifié mais non assuré,
  • au plus tard dans les trois ans qui suivent l'accident si le responsable n'est pas identifié.

En principe, les modalités de l'offre d'indemnisation sont identiques à celles la procédure classique auprès de l'assureur du responsable.

Avec une différence importante : l'indemnisation des dommages matériels n'intervient que sous réserve des deux conditions suivantes :

  • 1. Le responsable ne doit pas avoir été identifié
  • 2. dans l'accident, une personne est décédée ou a été blessée : hospitalisation de plus de 7 jours suivie d'une incapacité temporaire totale égale ou supérieure à un mois ou d'un déficit fonctionnel définitif d'au moins 10 %.
Modifié le 05/11/2020 par Eric Roig.
Réalisé avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction
d’Éric Roig, diplômé d’HEC, et de Matthieu Blanc, Master de Droit des affaires.
Actualisé en permanence et à jour des dernières évolutions législatives.
A voir également
  • Accident fuite
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.