Retraite complémentaire Agric-Arrco - Définition et obligations

Chargement de votre vidéo
"Droit finances : Garantie minimale de points"

Qu'est-ce que la retraite complémentaire ? Est-elle obligatoire ? Comment fonctionne le régime Agirc-Arrco ?


Principe et fonctionnement

Le régime de retraite complémentaire sert à compléter la retraite de base du régime de base des salariés. Les salariés cotisent donc à la fois au régime de base de la Sécurité sociale et au régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Une fois à la retraite, ils touchent donc à la fois une pension du régime de base et une pension du régime complémentaire.
La pension de retraite de base et la pension de retraite complémentaire ne sont pas "fusionnées". Le retraité perçoit ainsi deux versements distincts tous les mois.

Obligatoire ?

La retraite complémentaire est obligatoire pour tous les salariés.

En effet, le régime Agirc-Arrco est un régime complémentaire, mais pas facultatif. Les salariés ont l'obligation de s'y affilier. Ils doivent donc cotiser au régime Agirc-Arrco. Ces cotisations leur permettent d'acquérir un certain nombre de points, sur lesquels sera calculée leur retraite complémentaire.

Calcul des cotisations

Le régime Agirc-Arrco est financé par des cotisations à des taux et sur des assiettes spécifiques.

Voici les principales règles de fonctionnement du régime. Pour plus de détails, vous pouvez consulter les règles de calcul d'une retraite Agirc-Arrco.

Voir Les taux de cotisations sociales sur les salaires.

Retraite Agirc-Arrco

En contrepartie de ces cotisations, les salariés assujettis perçoivent une retraite complémentaire (avec la possibilité d'une pension de réversion Agirc-Arrco pour les conjoints survivants).

Crédits photo : 123RF - Andriy Popov

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une