Les taux de CSG sur les salaires, retraite et chômage

Chargement de votre vidéo
"Droit finances : CSG"

Voici les taux de CSG appliqués aux salaires, traitements et autres revenus professionnels, salariés ou non-salariés. Sont aussi concernés les revenus de remplacement : indemnités de chômage, pensions de retraites et d'invalidité, etc.


Taux de CRDS sur salaires et revenus assimilés

Le taux de la CRDS est de 0,5% quel que soit le revenu concerné.

Taux de CSG sur salaires et revenus d'activité

Ces prélèvements sont directement effectués par l'employeur ou la partie versante, ou font l'objet d'un appel de cotisations des organismes concernés quand les revenus sont soumis aux cotisations sociales des non-salariés.

Le taux de la CSG est de 9,2% depuis le 1er janvier 2018 pour les revenus d'activité. Avec un abattement pour frais de 1,75% sur le montant des salaires, dans la limite de quatre fois le plafond mensuel SS (PMSS).

Taux de CSG sur pensions et retraites

Le taux de la CSG sur les pensions et retraites est de 8,3% pour les allocations de retraite (et préretraite avant le 11/10/2007) et d'invalidité. Mais certains retraités bénéficient de taux réduits (voir ci-dessous).

Le taux est de 9,2% pour les allocations de preretraite dont la prise d'effet est postérieure au 11 octobre 2007.

Taux de CSG sur les indemnités chômage

Le taux de la CSG est de 6,2% pour les indemnités chômage.

Taux de CSG sur les indemnités journalières

Le taux de la CSG est de 6,2% pour les indemnités journalières de sécurité sociale et les autres revenus de remplacement.

Taux de CSG sur les apprentis

Les rémunérations versées aux apprentis sont exonérées de CSG et de CRDS.

Faibles revenus

Les titulaires de revenus de remplacement (indemnités chômage, pensions de retraite ou d'invalidité, etc.) bénéficient d'allègements ou d'exonération spécifiques en deçà de certains plafonds de ressources.
Voir Exonération et taux réduit de CSG.

CSG déductible

La CSG sur les revenus d'activité est déductible des revenus au titre desquels elle a été payée à hauteur de :

  • 6,8% pour les revenus d'activité
  • 5,9% pour les allocations de retraite, préretraite et d'invalidité
  • 3,8% pour les autres revenus de remplacement (allocations chômage et indemnités journalières).
Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d'Éric Roig, diplômé d'HEC
Ce document est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.
Dossier à la une