Demande de titre de séjour après 3mois de pacse [Résolu]

Le rakabac - 21 déc. 2017 à 14:57 - Dernière réponse :  Relax
- 21 déc. 2017 à 17:26
Bonjour, je suis en depuis pratiquement 4 ans , je suis entré d'une façon irrégulier débouté de la demande d'asile , et j'ai rencontré quelqu'un ça fait une année de demi que nous vivons ensemble on est pacsé il y'a 3 mois , je me présenté à la préfecture ou se trouve notre domicile pour faire une demande , on m'a remis un formulaire des documents à apporté et une fiche individuelle à remplir, et le tout a déposé dans la boîte aux lettres de la préfecture, j'aimerai savoir si la préfecture m'envoyerai un récépissé provisoir ou comment j'ai prouvé le 1 Année de vie commune
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
doris33 39907 Messages postés jeudi 14 février 2013Date d'inscriptionContributeurStatut 14 janvier 2018 Dernière intervention - 21 déc. 2017 à 16:25
+2
Utile
1
Bonjour,

"j'aimerai savoir si la préfecture m'envoyerai un récépissé provisoir ou comment j'ai prouvé le 1 Année de vie commune"

même si vous remplissez les conditions, cela ne veut pas dire que vous aurez obligatoirement le visa vie privée et familiale, c'est sur dossier, au cas par cas.

Vous avez déposé le dossier, il vous faut maintenant attendre la décision de la préfecture.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Merci pour la réponse doris33
Commenter la réponse de doris33
0
Utile
Bonjour,

Visiblement vous ne remplissez pas les conditions.

Lire ici: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N110
Commenter la réponse de Misha-d'ok
Le rakabac - 21 déc. 2017 à 15:44
-1
Utile
1
Bonjour , soyez claire monsieur ou madame , quels critères qui n'est pas rempli ? Je connais quelqu'un qui a reçu son titre de séjour que à 2 mois de pacse, je veux des informations claires si vous connaissez bien la procédure. Cordialement
arrêtez de nous bassiner avec vos "je connais quelqu'un qui'
il faut un an, POINT BARRE
Commenter la réponse de Le rakabac
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une