Rupture CDD de 6 mois avant terme

tom74 - 5 déc. 2017 à 19:31 - Dernière réponse : maylin27 21831 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 22 février 2018 Dernière intervention
- 6 déc. 2017 à 17:34
Bonjour,
Mon patron me demande de retourner chez moi, suite à une mésentente la veille.
J'ai démarré le 01/09/2017, contrat initial jusqu'au 28/02/2018.
Sur sa demande, je suis retourné chez moi, mais compte y retourner le lendemain.
Je n'ai pas envi d'abandonner mon poste ni rompre, qu'est ce que je risque ?

Merci beaucoup pour vos retours.
Benjamin
Afficher la suite 

8 réponses

Répondre au sujet
La-Gabrielle 4 Messages postés mercredi 6 décembre 2017Date d'inscription 6 décembre 2017 Dernière intervention - 6 déc. 2017 à 15:47
0
Utile
6
Bonjour,

Vous avez un contrat et vous devez l'honorer. N'abandonnez pas votre poste, si votre employeur ne veut plus que vous travailliez dans son entreprise, c'est à lui de vous licencier ou de vous proposer une rupture conventionnelle.

Gabrielle
La-Gabrielle 4 Messages postés mercredi 6 décembre 2017Date d'inscription 6 décembre 2017 Dernière intervention - 6 déc. 2017 à 16:08
Bonjour, sur le site du service public, il est bien noté que "en dehors de la période d'essai, le CDD peut être rompu avant le terme prévu uniquement dans les cas suivants :

- accord entre l'employeur et le salarié"

Une rupture conventionnelle est donc possible, mais effectivement, pas de licenciement sauf cas très exceptionnels
Vous mélangez la rupture d'un commun accord qui doit avoir l'accord de l'inspection du travail et des indemnités et la rupture d'un commun accord qui ne donne droit à rien il ne s'agit pas de lire mais de comprendre ce que l'on lit
maylin27 21831 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 22 février 2018 Dernière intervention > Tania57 - 6 déc. 2017 à 16:30
+10 tania
La-Gabrielle 4 Messages postés mercredi 6 décembre 2017Date d'inscription 6 décembre 2017 Dernière intervention - 6 déc. 2017 à 16:48
Bonjour,

Dans ce cas, pourriez-vous expliquer la différence entre les deux "ruptures d'un commun accord" ? car ce que je lis partout, aussi bien sur le site du servie public que dans l'article de loi L1243-1,c'est qu'on peut rompre un contrat CDD avec l'accord des deux parties. Il n'est certes pas question des allocations chômage. Avez-vous des textes expliquant les différences ?

Cela dit, Tom74 demandait simplement ce qu'il devait faire puisqu'il ne veut pas quitter son poste. Pour moi, la réponse serait donc : Tom74, si vous ne souhaitez pas partir, restez à votre poste.
Votre conseil à Tom est bon car il perdrait les allocations chômage et je vous le répète la rupture conventionnelle est réservée aux CDI et à personne d'autres
Commenter la réponse de La-Gabrielle
maylin27 21831 Messages postés mercredi 2 février 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 22 février 2018 Dernière intervention - Modifié par maylin27 le 6/12/2017 à 17:34
0
Utile
bonjour,

dans l'article de loi L1243-1,c'est qu'on peut rompre un contrat CDD avec l'accord des deux parties
vous l écrivez vous même !!!!! entre deux parties soit le salarié et l employeur et sans indemnité.

La rupture conventionnelle permet à l'employeur et au salarié en contrat à durée indéterminée (CDI) de convenir d'un commun accord des conditions de la rupture du contrat de travail qui les lie. La rupture conventionnelle est possible sous conditions et indemnisation. Une procédure légale fixe les démarches à respecter (rédaction d'une convention de rupture et validation par la Direccte)
extrait servicepublic.fr

Donc tout a fait différent,

bonne fin journée

"la bêtise se cultive et certains ont la main verte !!!!"
Commenter la réponse de maylin27
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une