Adoption adulte (Algérie - France)

egray 3 Messages postés vendredi 15 septembre 2017Date d'inscription 28 septembre 2017 Dernière intervention - 16 sept. 2017 à 11:20 - Dernière réponse : egray 3 Messages postés vendredi 15 septembre 2017Date d'inscription 28 septembre 2017 Dernière intervention
- 17 sept. 2017 à 09:08
bonjour ,
ma question concerne l adoption (simple ou pleniere ) d' une personne adulte (40 ans ) de nationalité algerienne vivant- en france depuis 8 ans à ce jour .

hebergeant cette jeune personne depuis 5ans , et ayant participé à son acueil et aide multiple , nous serions enclin a une adoption .
nous sommes maries depuis 47 ans et ayons dejà adopté deux enfants etrangers en 1983 et 1989 né en Asie ( bébés ) dans le cadre d une adoption pléniere .

A qui s'adresser pour poser cette requête ?
Est-ce possible en sachant que cette personne est de confession musulmane ?

Merci de me faire part de vos connaissances .
égray.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Misha-d'ok - 16 sept. 2017 à 11:29
0
Utile
1
Bonjour,

L'adoption d'un majeur se fait par adoption simple.
Le jeune adopté doit obligatoirement donner son consentement à l'adoption. Ce consentement est fait devant notaire où devant les agents diplomatiques ou consulaires français s'il est à l'étranger.

Après le consentement, un délai de rétractation de consentement doit être respecté ; ce délai est de 2 mois. La procédure d'adoption se déroule devant le tribunal de grande instance du domicile de l'adoptant.
La loi rend obligatoire le recours à un avocat. Il n'est facultatif que si la personne adoptée a été recueillie par le demandeur avant l'âge de 15 ans.
egray 3 Messages postés vendredi 15 septembre 2017Date d'inscription 28 septembre 2017 Dernière intervention - 17 sept. 2017 à 09:08
Je vous remercie beaucoup pour ces informations.

À qui devons nous écrire ou nous adresser pour cette requête.
Merci de nouveau.
Egray.
Commenter la réponse de Misha-d'ok
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une