Vente de véhicule : l'acheteur demande à être livré [Résolu]

Hibelle - 14 sept. 2017 à 18:45 - Dernière réponse :  Marley
- 16 sept. 2017 à 14:31
Bonjour
J'ai mis mon camping car en vente et un acheteur potentiel me demande de lui apporter le véhicule car il habite à l'autre bout de la France et que le déplacement jusqu'à chez moi est trop compliqué.
Est-ce d'usage?
Quelles sont les garanties au cas où il change d'avis?
Merci pour vos réponses
Cordialement
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
Energizor 11960 Messages postés vendredi 18 mars 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 20 février 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 19:05
+1
Utile
Bonjour,

"Est-ce d'usage? "

Non. S'il veut acheter votre camping-car, il vient le voir, l'essayer et vous l'acheter.

"Quelles sont les garanties au cas où il change d'avis? "
Aucune, tant qu'il n'a pas signé le certificat de cession du véhicule et payé.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Energizor
djivi38 15376 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 février 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 19:12
+1
Utile
bonjour,

non, ce n'est pas d'usage. En principe, c'est quand même l'acheteur qui se déplace, mais ça reste une entente entre vendeur et acheteur : tout est possible.

"le déplacement jusqu'à chez moi est trop compliqué. "
Parce que pour vous, ça ne sera pas trop compliqué ??! Il est gonflé de donner un tel prétexte !

Faire moitié (ou partie) chacun du trajet (avec une partie du paiement du camping-car par virement ou par chèque avant : attendre le délai bancaire de vérification des chèques) ?

Cdt.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de djivi38
+1
Utile
Un acheteur qui achète sans voir ou essayer est un escroc en puissance, c'est bien du style Africain..

Je suis même persuadé qu'il n'essaie pas de faire baisser le prix, il achète immédiatement au prix proposé sans savoir de quoi il s'agit.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de Marley
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une