Rupture conventionnelle en arrêt maladie et indemnités

Pegazus95 2 Messages postés jeudi 18 mai 2017Date d'inscription 19 mai 2017 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 14:01 - Dernière réponse : Pegazus95 2 Messages postés jeudi 18 mai 2017Date d'inscription 19 mai 2017 Dernière intervention
- 19 mai 2017 à 00:40
Bonjour,
Je suis actuellement en pleine négociation pour une rupture conventionnelle de contrat. Je suis en arrêt maladie (sans maintien de salaire donc indemnisée par la CPAM) suite à un accident de travail depuis mars 2015. J'ai 11 ans d'anciennetés avec un salaire brut de 1939.90€. Lors de notre premier entretien, mon employeur m'a proposé une somme de 1000€ d'indemnités rétorquant que je suis en arrêt maladie et que je ne peux prétendre à rien... En conséquence, ma question est à quoi j'ai réellement droit comme indémnités?
Merci d'avance pour vos réponses la communauté
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Ce n' est pas lui qui choisit le montant de l'indemnité !,

Il faut soit faire la moyenne des 3 mois avant la maladie soit reconstituer un salaire théorique
Commenter la réponse de Any--ly
Vixcis 122 Messages postés jeudi 27 avril 2017Date d'inscription 29 mai 2017 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 20:25
0
Utile
1
Bonjour,

Je me permets d'ajouter un complément à ce que vous a dit très justement Any--ly.

A défaut d'information sur votre convention collective applicable, ce sont les indémnités légales de licenciement qui sont applicables et qui constituent le minimum.

En effet, l'article R1234-2 du code du travail vient nous éclairer sur son montant et ses modalités de calcul.
"L'indemnité de licenciement ne peut être inférieure à un cinquième de mois de salaire par année d'ancienneté, auquel s'ajoutent deux quinzièmes de mois par année au-delà de dix ans d'ancienneté."

En partant du principe que vous avez toujours touché un salaire brut de 1939,90 euros sur la période de référence (on intègre les primes également), alors, pour 11 ans d'ancienneté vous aurez le droit au minimum à :

Indemnité = 1/5 x 10 x 1939,90 + (1/5+2/15) x 1 x 1939,90
= 4515,97 euros

Vous aurez donc le droit à cette somme plus vos indemnités de congés payés, et éventuellement l'indemnité compensatrice de préavis.

Bien cordialement,

Victor
hoquei44 7693 Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 22:53
Bonjour,

Vous faites comment pour calculer au centime près une indemnité sans même connaître avec certitude l'ancienneté.
Cela aurait peut-être été plus pertinent de préciser qu'il s'agit d'une estimation, contrairement à l’extrême précision qui ferrait croire que c'est le montant qui sera effectivement reçu.

Des précisions sur l'éventuel impact de la convention collective aurait également été souhaité.


Et pour finir le graal, c'est bien joli de présenter une formule de calcul avec un résultat, mais cela aurait été bien que le résultat ne soit pas erroné : votre "formule" donne un montant de 4526.43€...

CB
Commenter la réponse de Vixcis
Pegazus95 2 Messages postés jeudi 18 mai 2017Date d'inscription 19 mai 2017 Dernière intervention - Modifié par Pegazus95 le 19/05/2017 à 00:41
0
Utile
Bonsoir,

Je vous remercie pour vos réponses. je prends bien note que cela est une estimation, bien sûr, puisque je ne vous ai pas donner le montant des primes perçues Mais au moins je comprends que la base de calcul de mon employeur est erronée (en faite qu'il essaye de m'entuber dsl). Si vous voulez affiner, je suis couvert par la convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité.
Commenter la réponse de Pegazus95
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une