Suite à une démission

Ana2533 2 Messages postés jeudi 18 mai 2017Date d'inscription 18 mai 2017 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 11:31 - Dernière réponse : Vixcis 122 Messages postés jeudi 27 avril 2017Date d'inscription 29 mai 2017 Dernière intervention
- 18 mai 2017 à 12:21
Bonjour,
Voilà mon problème est que je dois de l'argent à mon patron !Alors, je vous explique, j'étais en cdi 35h/semaine et j'étais annualisée. Le problème c'est que durant le mois de préavis, je n'ai pas effectué mes 151 h. Ce n'est pas de ma faute puisque ce n'est pas moi qui rédige les plannings ! Or, aujourd'hui, 4 mois après mon départ de l'entreprise, il me réclame en argent les heures non travaillées. Que faire ???
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
Vixcis 122 Messages postés jeudi 27 avril 2017Date d'inscription 29 mai 2017 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 11:54
0
Utile
1
Bonjour,

Quelle est votre convention collective ?

Bien cdt
Ana2533 2 Messages postés jeudi 18 mai 2017Date d'inscription 18 mai 2017 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 11:57
convention collective automobile . Je travaillais dans une station service sur l'autoroute.
Merci
Cordialement
Commenter la réponse de Vixcis
Vixcis 122 Messages postés jeudi 27 avril 2017Date d'inscription 29 mai 2017 Dernière intervention - 18 mai 2017 à 12:21
0
Utile
C'est donc l'annexe de votre CCN sur l'annualisation des horaires de travail qui a vocation à s'appliquer.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000005635191

En principe la rémunération est lissée.

Mais, l'article 6.3 nous parle de l'entrée ou de la sortie des effectifs.

6.3. Entrée ou sortie des effectifs
Lorsque le salarié n’a pas accompli la totalité de la période de variation des horaires du fait de son entrée ou de sa sortie des effectifs au cours de la période d’annualisation, sa rémunération est régularisée par comparaison entre le nombre d’heures réellement accomplies et celui correspondant à l’application, sur la période de présence de l’intéressé, de la moyenne hebdomadaire prévue.
Toutefois, en cas de licenciement pour motif économique, le salarié conservera le supplément de rémunération éventuellement constaté par rapport à son salaire lissé.


Cet article nous dit bien que la rémunération doit être régularisée en cas d'entrée ou de sortie des effectifs.

Dès lors votre employeur est fondé à vous demander le trop perçu.

Je pense cependant que, si les sommes ne sont pas trop importantes, il ne vous fera jamais un prud'hommes pour réclamer les sommes, cela s'avérerait trop coûteux par rapport au gain espéré.

Bien cordialement,

Victor
Commenter la réponse de Vixcis
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une