Mon propriétaire me dit qui vent [Résolu]

jeanluc3131 7 Messages postés dimanche 31 janvier 2016Date d'inscription 9 avril 2017 Dernière intervention - 9 avril 2017 à 12:25 - Dernière réponse : jeanluc3131 7 Messages postés dimanche 31 janvier 2016Date d'inscription 9 avril 2017 Dernière intervention
- 9 avril 2017 à 12:43
Bonjour

Je viens de louer un appartement le premier Janvier 2017
il est le 4 avril et mon propriétaire me téléphone pour me dire qui vent et que je devrais lui acheter l appartement,car cela lui revient trop cher de me le louer
Bizarre!!
et vu que le salaire que j'ai et que la société que je travaille cela serai une paille
Enfin facile a dire de sa part
Se que je ne peux pas faire car je n ai pas le budget et suis allez voir les banques cela dépasse les 33 d endettement
Et même je trouve que c est du harcèlement de sa part
Mes loyers et charge sont a jour et aucun retard
Je suis papa d un enfant de 5 ans a charge et je ne peux pas le faire déménager comme cela et tout les 6 moi pour sont équilibre
Si me l avait dit le jour de la visite je ne l aurais pas pris et en aurais pris un autres
Se que je trouve mal honnête de sa part c est de pas me l avoir dit des le début
Je voudrais savoir a quoi m en tenir et quel sont ses droit ?
Car j ai un bail de 3 ans qui vient de commencer et avec tout les frais que cela m a fait pour déménager et trouvez un autre appartement
Je suis un peu juste financièrement et serais obliger de m endetter pour encore changer
Et me fait vraiment du soucis pour l avenir

En attente d un conseil ou des explications

Je vous remercie
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Bonjour,

En arrivant en janvier 2017, votre bail est de 3 ans.
Donc vous restez là, ce qui vous laisse le temps de trouver ailleurs.
Le bailleur vendra en bien occupé, ne vous faites pas de soucis.
Commenter la réponse de Misha-d'ok
feloxe 23808 Messages postés jeudi 25 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 24 février 2018 Dernière intervention - 9 avril 2017 à 12:29
0
Utile
Vous avez signé un bail le 1 janvier 2017 qui va jusqu'au 31 décembre 2020.
Que votre proprio vende c'est son problème vous n'avez aucune obligation a acheter et vous n'avez pas a quitter le logement avant la fin du bail même si le logement est vendu.
Commenter la réponse de feloxe
Valenchantée 15973 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 24 février 2018 Dernière intervention - 9 avril 2017 à 12:31
0
Utile
Bonjour,

Merci de bien vouloir faire un petit effort car littéralement : "me dit qui vent" ne veut rien dire.

Ceci dit, si votre bailleur veut vendre, il va devoir :

. soit vendre loué (donc avec vous dedans et vous changerez de propriétaire),

. soit attendre la fin du bail car je suppose que vous louez un logement vide ?

De toute manière, en l'état actuel des choses, s'il s'est contenté d'un mode verbal, c'est comme si rien ne s'était passé. Sans écrit à l'appui, ses propos n'ont aucune valeur.

Cdlt
Commenter la réponse de Valenchantée
jeanluc3131 7 Messages postés dimanche 31 janvier 2016Date d'inscription 9 avril 2017 Dernière intervention - Modifié par BmV le 9/04/2017 à 12:41
0
Utile
2
bonjour

Et merci pour vos réponse
Désoler pour les fautes mais j ai un peu de mal avec le français écrit
Même en faisant des efforts

Mais je vous remercie pour les retours que vous me faite et me rassure

Amicalement Jean Luc
djivi38 15492 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 25 février 2018 Dernière intervention - 9 avril 2017 à 12:41
bonjour,

vous pouvez consulter ce lien pour avoir + de détails, mais les réponses données sont parfaites :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929

Cdt.
jeanluc3131 7 Messages postés dimanche 31 janvier 2016Date d'inscription 9 avril 2017 Dernière intervention > djivi38 15492 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 25 février 2018 Dernière intervention - 9 avril 2017 à 12:43
merci pour votre retours
Commenter la réponse de jeanluc3131
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une