Nbre de KWH pour chauffer 1M3 [Résolu]

JRE0835 12 Messages postés mardi 22 octobre 2013Date d'inscription 20 novembre 2013 Dernière intervention - 14 nov. 2013 à 23:15 - Dernière réponse : andre78fr 1493 Messages postés vendredi 13 mai 2011Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention
- 6 févr. 2018 à 22:44
Bonjour,

Je trouve de tout et de rien sur le Nbre de KWH pour chauffer 1M3. Au final j'y comprends pas grand chose.

Il aurait-il une bonne âme qui saurait me détailler comment ce calcul est fait? Je voudrais valider le chiffre du syndic.

Vous remerciant par avance.

Cdlt
Afficher la suite 

7 réponses

Répondre au sujet
ASTERGC 51 Messages postés dimanche 27 septembre 2009Date d'inscription 7 février 2018 Dernière intervention - 6 févr. 2018 à 22:27
+1
Utile
1
Bon, allez ..

Il faut 1,16 Wh pour monter 1 litre de 1°C donc 1.160 Wh soit 1,16 kWh pour monter 1.000 litres (soit 1 m3) de 1°C.

Donc pour monter par exemple 1 m3 d'eau de 10 à 50°C soit un écart de 40°C il faudra 1,16 x 40 = 46.4 kWh

Ca c'est la théorie, c'est à dire pour un système idéal, parfit, c'est à dire qui n'existe pas. En réalité il y a toujours des pertes. On parle de rendement, c'est le ratio de la quantité d'énergie théorique divisé par la quantité d'énergie réellement nécessaire pour faire l'opération.

Si on prend par exemple un rendement de 85 % c'est à dire 0.85 il nous faut alors toujours pour 1 m3 d'eau de 10 à 50°C -> 1,16 x 40 / 0.85 = 54.6 kWh
andre78fr 1493 Messages postés vendredi 13 mai 2011Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 6 févr. 2018 à 22:44
Cette réponse a mis du temps à arriver mais elle est très bien ;-)
Commenter la réponse de ASTERGC
-1
Utile
2
Les logements sont classés en fonction de leur consommation d'énergie (chauffage et eau chaude sanitaire) en kwh par an et par mètre carré (et non mètre cube). Il s'agit d'une consommation d'énergie dite "primaire" le chauffage électrique étant pénalisé dans le rapport 2.58 car on estime qu'il faut 2.58 kwh d'énergie "primaire" (fioul, gaz, pétrole, charbon etc...) pour fabriquer 1 kwh sous forme électrique (ce qui est faux pour le nucléaire qui ne dégage pas de gaz à effet de serre et fournit donc une électricité "propre" tout comme les énergies durables : photovoltaïque, éolienne, hydraulique etc...).

Ces consommations s'étalent, selon l'isolation, l'orientation, la ventilation, la région, l'année, entre 50 et 500 kwh par an et par m² : Leur estimation fait l'objet du diagnostic énergétique qui sera obligatoire à partir de 2017 : Elle peut se faire soit par le calcul théorique soit au vu des relevés de charges des trois dernières années.

Pour chaque année les services de la météo calcule le nombre de degrés jours de l'année : cumul sur l'année des écarts négatifs de la température extérieure par rapport à la valeur de 18 degrés (de l'ordre de 2000 degrés jours en région parisienne).

En copropriété pour des appartements contigus qui s'isolent les uns par les autres il faudrait une péréquation pour ne pas pénaliser ceux qui sont en pignon, à l'étage inférieur ou au dernier étage : Le dernier étage protège tous les étages inférieurs de la pluie donc les frais de couverture sont répartis entre tous les étages : Il protège également et partiellement les étages inférieurs du froid donc les frais d'isolation de son plafond ou les frais supplémentaires de chauffage de son appartement devraient être de la même façon répartis entre tous les étages.

Les immeubles étant à usage d'habitation, l'habitation exigeant un minimum de protection contre les intempéries il appartient au règlement de copropriété de fixer la protection vis à vis du froid extérieur : simple isolation avec possibilité de chauffage individuel ou chauffage collectif avec température de consigne dans les appartements : Ne pas dépasser 2 degrés entre l'appartement le plus chauffé et celui qui est le moins chauffé permet au chauffagiste de récupérer des certificats d'énergie négociables avec les fournisseurs de combustible.

Vaste sujet que celui du chauffage des appartements en copropriété.

Pour les appartements modernes tel que ceux construits actuellement aux normes définies par la loi, avec isolation poussée, la consommation d'énergie pour le réchauffage de l'eau chaude sanitaire serait supérieure à celle du chauffage des appartements, à moins de recourir aux panneaux solaires pour ce réchauffement d'eau chaude sanitaire.

Pour les logements récents prévus avec chauffage électrique la construction de cheminées est obligatoire afin de permettre aux occupants de recourir au chauffage au bois ou autre combustible dans le cas où ils ne pourraient plus payer l'électricité.
S'il s'agit du mètre cube d'eau chaude sanitaire (et non comme je l'avais compris du mètre cube d'air) le calcul est beaucoup plus simple, sachant que pour élever de un degré celcius la température de 1 litre d'eau il faut 4.18 kilocalories et qu'une kilocalorie vaut 4.18 kilojoules, et qu'un kilowattheure correspond à 3600 kilojoures, donc pour élever de un degré la température de 1000 litres d'eau (soit un mètre cube) il faut 4.18/3.6 kilowattheure, donc pour l'élever de 50 degrés (par exemple de 15 degrés d'eau froide à 65 degrés d'eau chaude) il faudra 209/3.6= 60 kwh donc 6 euros au tafif de 10 ct le kwh.
JRE0835 12 Messages postés mardi 22 octobre 2013Date d'inscription 20 novembre 2013 Dernière intervention - 20 nov. 2013 à 18:47
Il suffit donc que je connaisse quelle est la température de départ (eau froide) et à combien elle est montée (eau chaude). Données que le prestataire qui gère notre installation doit être capable de donner.

Super, merci jabuz.
Commenter la réponse de jabuz
jmp59 29355 Messages postés mercredi 9 juin 2004Date d'inscriptionContributeurStatut 25 novembre 2015 Dernière intervention - 15 nov. 2013 à 01:05
-3
Utile
1
Bonjour,

Au plus tu chercheras, au moins t'y comprendras.

C'est une valeur empirique qui ne correspond à rien et qui n'a aucun fondement scientifique.
???? n'importe quoi !

C'est au contraire très simple, il suffit de connaitre la température de départ et d'arrivée !
Commenter la réponse de jmp59
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une