Montant minimum d'un chèque

Mahy - 24 janv. 2010 à 22:56 - Dernière réponse :  contassot hubert
- 3 mars 2017 à 17:07
Bonjour,

Je souhaite connaître le montant minimum d'un chèque.
En effet, j'effectue des ventes qui ne dépassent pas 2€, voire moins d'1€ parfois et donc je vais recevoir des chèques de ce montant.

La banque risque-t-elle de me les refuser lorsque je vais aller les encaisser ?

Merci d'avance de votre réponse.
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
+30
Utile
1
Le Code monétaire et financier ne prévoit pas de montant minimum d'un chèque.
Le seul montant fixé par ce Code (à ma connaissnace ) est celui qui concerne la garntie de paiment que la banque est tenue d'appliquer aux chèques jusqu'à 15 € présentés dans le mois de leur émission.

Article L131-82 du Code monétaire et financier
"Le tiré doit payer, nonobstant l'absence, l'insuffisance ou l'indisponibilité de provision, tout chèque établi sur une formule délivrée par lui d'un montant égal ou inférieur à 15 euros, le titulaire du compte et le tiré étant en ce cas réputés légalement avoir conclu lors de la délivrance de la formule une convention portant ouverture de crédit irrévocable.
L'obligation du tiré résultant des dispositions du présent article n'est pas soumise à la prescription de l'article L. 131-59 ; elle prend fin un mois après la date d'émission du chèque. Elle ne s'impose pas au tiré si celui-ci ne doit ou ne peut payer un chèque pour tout motif autre que l'absence ou l'insuffisance de provision.
Les dispositions du présent article sont d'ordre public. "

Bon à savoir ?
Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
contassot hubert - 3 mars 2017 à 17:07
merci beaucoup ça va m aider bonne journée
Commenter la réponse de Gérard
+2
Utile
Non seulement "en gros" mais en petit !....
Commenter la réponse de Gérard
0
Utile
Bonsoir,

En gros si je comprends, la banque ne peux pas rejeter un chèque de 5 €, sauf si celui-ci a été émis il y a plus d'un mois?
Commenter la réponse de Carlita
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une